Faites-vous encore des tirages photo ?

5/11/15
Karine Lepage

Salon de la Photo 2015

Le Salon de la Photo ouvre ses portes aujourd’hui et se tiendra jusqu’au 9 novembre 2015 au Parc des Expositions de Paris, Porte de Versailles.
Le programme de cette édition sera riche avec des conférences et des expositions, mêlant photographes amateurs et professionnels, fabricants et éditeurs de logiciel, éditeurs de livres et organismes de formation qui viendront présenter leurs nouvelles innovations et technologies.

Les nouveaux enjeux du marché de la photo

Des rencontres seront organisées avec des photographes professionnels comme Bruno Barbey, Leila Alaoui ou Thomas Devaux afin d’échanger sur leurs techniques de photographie et de discuter de leur art. Les photographies des lauréats du concours ZOOM seront également exposées et le lauréat du concours 2014, Théo Gosselin, et photographe de l’affiche du salon, exposera ses dernières photos.
Deux autres expositions seront dédiées pour l’une à la photographie japonaise, et pour l’autre à la photographie argentique, grâce à des œuvres des maîtres Gianni Berengo Gardin et Elliott Erwitt.

Tirage photo : les grands perdants du numérique ?

Lors du tout premier Salon de la Photo en 2007 il y avait encore dans les travées des acteurs du marché du tirage et du développement photo, mais ces derniers ont presque tous disparu.

Le marché du tirage photo a connu de profondes transformations ces dernières années avec la démocratisation du numérique et le moins que l’on puisse dire est que la mutation a été douloureuse avec une baisse de -4% en 2014 et de -3% cette année.

Les nouveaux enjeux du marché de la photo

Il est de plus en plus rare que l’on développe ses photos, les photographes amateurs préférant les publier sur Facebook ou sur Instagram plutôt que sur papier. Les boutiques de développement photo ont d’ailleurs presque toutes disparu.

Il est encore possible de faire vos tirages, avec une qualité très moyenne dans les FNAC, dans certains centre commerciaux, ou de vous rendre chez un imprimeur (!) mais ce sont à peu près les seules alternatives physiques qu’il vous reste.

De nouveaux services de tirage photo sur internet

Face à la future disparition des boutiques physiques les acteurs du secteur se sont tournés vers internet. Outre les services traditionnels de tirage photo, les boutiques en ligne envisagent de plus en plus de services annexes afin de diversifier leurs offres et surtout d’amortir la baisse des prix : 100 tirages ne coûtent plus qu’1€.

Et comme on ne peut pas aller contre les tendances, de plus en plus de boutiques proposent de s’interfacer avec votre compte Facebook ou Instagram pour rapatrier directement vos photos sans que vous n’ayez rien à faire de plus.

Si vous voulez faire un tirage « classique » c’est évidemment possible en ligne pour des prix défiant toute concurrence. On a testé le service en ligne de Prentu pour des photos d’identité (oui c’est la rentrée il en faut toujours de nouvelles) : nous avons été livrés en moins de 3 jours avec une qualité impeccable sur papier photo Fuji Crystal Suprême.
Essayez-donc d’imprimer vos photos d’identité à la maison et on en reparle…

Faites-vous encore des tirages photo ?

Mais ces nouvelles boutiques proposent surtout de nouveaux formats : vous pouvez désormais imprimer vos photos sur des mugs, des articles de bureau, des cartes postales, des T-shirts ou pourquoi pas réaliser votre propre calendrier ou votre agenda !
Et évidemment il y a les livres photos, à offrir pour un anniversaire ou pour un grand événement, ou simplement pour le plaisir de trier et de contempler vos photos souvenirs.

Avez-vous déjà utilisé un service de tirage photo en ligne ou de livre photo ? Si c’est le cas quels sites recommandez-vous ?

DOSSIERS

Salon de la Photo 2015

Date(s) 05/11/2015 - 09/11/2015
Adresse Parc des expositions de la Porte de Versailles
1 place de la Porte de Versailles
75015 Paris
Tarif(s) Précommande : 8€
Sur place : 11€
Site web https://www.lesalondelaphoto.com/
iCalendar Google CAL Inscription

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+
Cibos : un petit jeu très addictif

Fermer