Vendredi 28 Avril 2017

Une Start-up africaine se moque gentiment de la Silicon Valley

Anthony Brogat
21/08/16
Anthony Brogat

Marre de cette débauche de high tech qui ruine votre compte en banque sans enrichir votre vie ?
Cette vidéo mettant en scène des entrepreneurs africains vous fera jubiler au plus haut point : dans ce spot de 2 minutes, la Silicon Valley en prend pour son grade...

Bulambuli Valley : la nouvelle Silicon Valley

ouganda-parodie-3

Si la Silicon Valley fait figure de berceau des hautes technologies, il existe un autre centre névralgique de l'innovation beaucoup moins connu où des designers imaginent des inventions toutes plus renversantes les unes que les autres : la Bullambulli Valley en Ouganda.

Une station de chargement personnelle

La vidéo nous présente notamment une incroyable station personnelle de chargement. Sobrement baptisée "Chaise", cette création révolutionnaire permet à son utilisateur de faire le plein d'énergie en quelques minutes.

ScreenShot010

Une imprimante 3D d'oeufs

Il y a aussi cette imprimante d’œufs en 3D, la "Poule" qui permet de créer un véritable œuf comestible.

ouganda-parodie-1

ScreenShot004

La parodie qui dénonce gentiment

Une communauté de "start-uppers" innovants qui essaient de se construire un meilleur futur.

C'est ainsi que la vidéo se moque (gentiment) de la Silicon Valley et plus généralement de la course à nouvelles technologies qui occupent une part grandissante dans nos vies.

C'est aussi et surtout un bon moyen d'attirer l'attention du grand public sur les pays africains qui auraient bien besoin d'un coup de pouce pour se développer.
Avouez que vous n'avez jamais vu une campagne de récolte de fonds Indiegogo aussi originale que celle-ci !

Contre un don de 300 dollars, vous pourrez même choisir vous-même le nom d'une vache du village !

perks_image_epmkim

Alors si vous voulez construire l'avenir, rendez-vous sans plus attendre sur Indiegogo !

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

le silicon valley africain

start up africaine rachetée par la silicon valley

  Laisse un commentaire

Publisher Google+