Quelques conseils avant de prendre un serveur dédié

 
23
REACTIONS
Oct 2014 31

Quelques conseils avant de prendre un serveur dédié

En dehors de PIX GEEKS je gère pas mal d’autres sites (une petite douzaine).
Au tout début le choix d’un hébergement mutualisé semblait idéal puisque pour une vingtaine d’euros par an ce type d’hébergement permettait de faire tourner mon petit site correctement sans avoir à s’occuper de rien techniquement.

Seulement tout ça s’est vite gâté pour plusieurs raisons :

  • A chaque achat de nom de domaine je devais repasser à la caisse coté hébergement : 20€+20€+20€+… ça fait beaucoup au bout d’un moment
  • Le blog a commencé à recevoir beaucoup de visiteurs, et lors de pics il plantait
  • Si d’autres sites avec lesquels je partageais le serveur plantaient ou accaparaient beaucoup de ressources, le blog en pâtissait

Autrement dit :

  • Impossible de faire des réglages fins (comme installer un cache opcode ou fail2ban par exemple)
  • Les migrations d’un NDD à un autre ou les install un peu tricky de multisites posaient problème
  • Je n’avais pas accès à une console avec la liste des processus en mémoire, dès lors il devenait très compliqué de savoir ce qui ralentissait ou plantait le site, d’autant que n’étant pas informaticien j’ai fait pas mal de boulettes plus ou moins dangereuses …

Je suis donc passé à un hébergement dédié pour faire des économies et dans une certaine mesure compenser le fait que je programmais avec les pieds.

Quelques conseils pour le choix de votre serveur dédié

Je connais désormais un peu le sujet, et il me semblait utile en tant que non informaticien allergique à Linux, de partager avec vous quelques informations glanées à force de nuits blanches, pour vous éviter quelques galères…

Je ne suis pas du tout expert en sysadmin, les conseils ci-dessous sont juste le fruit de mon expérience personnelle de noob et sont à prendre avec un certain recul.
Vos avis et remarques sont donc particulièrement bienvenus Quelques conseils avant de prendre un serveur dédié

Quelques conseils avant de prendre un serveur dédié

Avez-vous vraiment besoin d’un serveur dédié ?

La première question est bien celle-ci : pourquoi passer à un serveur dédié ?
Avec le recul, si je devais changer d’hébergement j’opterai plutôt pour un VPS mais maintenant que je gère une tartinée de sites, ça reprend du sens.

Ne passez sur un serveur dédié que dans l’un des cas suivants, la liste étant non exhaustive évidemment :

  • Vous avez de gros besoins de charge serveur, et par gros besoins j’entends du calcul, du gros calcul. Au dessous de 50.000 pages affichées par jour pour un blog par exemple, un dédié ne se justifie pas.
  • Vous avez de nombreux sites web à gérer et vous pourrez faire ainsi des économies
  • Vous pouvez administrer vous même votre serveur ou quelqu’un peut s’en charger
  • Vous avez des besoins spécifiques (ouvertures de certains protocoles, nécessité d’une très haute qualité de service, etc.)

Choisissez un serveur dédié avec une distribution Linux (CentOS pour le mien)

Quelques conseils avant de prendre un serveur dédié
La raison en est simple : la majorité des outils d’administration serveur Linux sont open source, et la communauté est très active.
En cas de souci vous trouverez facilement des réponses à vos questions, et si ce n’est pas le cas, les internautes vous aideront gracieusement pour peu que vous parliez un minimum anglais.

Prenez un serveur avec une licence WHM/CPanel

Quelques conseils avant de prendre un serveur dédié
Même si cela vous coute un peu plus cher, généralement 20€ / mois de plus, prenez un hébergement avec une double licence WHM et CPanel
Les puristes vous diront que WHM suffit, mais franchement pour certains réglages et pour limiter les risques d’erreur une licence CPanel est aussi bien utile.
Si vous arrivez à maîtriser l’essentiel de WHM vous pourrez faire presque tout sans jamais ouvrir une console d’administration Linux.

Apprenez les rudiments de Linux

Quelques conseils avant de prendre un serveur dédié

A minima il vous faudra installer un petit logiciel comme Putty pour vous connecter en SSH à votre serveur.
Vous devrez ensuite maitriser le strict minimum des commandes Linux (ça ressemble pas mal à MS DOS si vous avez connu).
Oubliez Emacs et VI dont tous les linuxiens vous rabattent les oreilles et utilisez l’éditeur texte nano, comme des être humains normaux sans barbe ni T-Shirt Quake  !

Installez et activez CSF

Quelques conseils avant de prendre un serveur dédié

ConfigServer Security & Firewall ou CSF pour reprendre son petit nom est un Firewall gratuit et très complet pour Linux.
Il est souvent déjà installé sur votre serveur dédié mais n’est PAS activé par défaut.
Vous devrez donc sélectionner l’une des config standard et l’activer dès vos premières minutes d’utilisation de votre serveur dédié.

Ca se fait en 3 clics depuis WHM ou avec quelques commandes via console SSH.

Choisissez un hébergeur reconnu …

Quelques conseils avant de prendre un serveur dédié

Il est important de choisir un hébergeur :

  • Dont le service technique est joignable rapidement par téléphone, idéalement 24/7
  • Qui dispose d’une infrastructure qui vous protège en particulier des attaque DDoS
  • Et évidemment qui a bonne réputation et ne vous laissera pas tomber en cas de pépin (OVH oui oui, c’est de toi que je parle là !)

Si vous n’avez jamais entendu parler de tel ou tel hébergeur, il se peut qu’il soit excellent mais il se peut aussi que ce soit un très mauvais plan.

N’espérez pas vous en tirer à moins de 60€ de frais d’hébergement par mois

Quelques conseils avant de prendre un serveur dédié

Vous pouvez chercher le moins cher du moins cher, mais gardez en tête que rien que les licences et la disponibilité téléphonique ont un prix.
Personnellement j’en ai pour 90€ par mois et je considère que ce n’est pas cher payé pour une bonne qualité d’hébergement et une excellente réactivité de service technique.

Ne misez donc pas tout sur le prix ou alors attendez-vous à des surcoûts cachés !

A trop rogner sur les dépenses, on prend souvent une solution à bas prix … qui ne fonctionne pas ou ne correspond pas à vos réels besoins.
On doit ensuite prendre une nouvelle solution plus chère avec tous les coûts de migration que cela entraîne et on se retrouve à payer 3x plus cher…

Et vous quels seraient vos conseils ?

Ce billet était plus une introduction qu’un réel guide d’achat.
Que rajouteriez-vous comme conseils d’aide au choix d’un serveur dédié ?
Quels fournisseurs conseillez-vous ?

Cpanel security

vi editeur linux

1803 articles
Fabien Elharrar est l'auteur de cet article
Ingénieur ENSAM Paristech et diplômé du MBA de l'ESSEC, Fabien est Manager Conseil en Marketing. Il est aussi blogueur et gère le réseau PXNetwork.
0
commentaire
Nom *
Mail
Site
* Les pseudonymes "hors sujet" seront supprimés

Sujets liés : , ,
Partagez cet article










Submit