Test du Samsung Galaxy S6 Edge

 
18
REACTIONS
Juin 2015 29

On a pu tester quelques jours le tout dernier téléphone sorti des écuries Samsung et le constat est sans appel : le constructeur coréen signe un coup de maître avec sa dernière série Galaxy S6/S6 Edge, et on va vous expliquer pourquoi.

Test du Samsung Galaxy S6 Edge

Surfant sur la vague des téléphones de plus en plus fins (le S6 Edge fait 7 mm d’épaisseur), Samsung propose un téléphone puissant, compatible NFC, avec une définition d’écran superbe et un appareil photo bien au-dessus de ce que propose la concurrence actuelle.
Construit autour d’un écran incurvé de 5,1 pouces pour un poids de 132 grammes (offrant une résolution de 2560 x 1440) et avec des composants plus nobles que les dernières séries, Samsung a clairement mis le paquet sur ses derniers téléphones.

Test du Samsung Galaxy S6 Edge

Caractéristiques techniques du Samsung Galaxy S6 Edge

  • OS : Android 5.0.2 Lollipop + Samsung TouchWiz
  • Ecran : doublement courbé 5.1 pouces 2560×1440
  • Processeur : Octa-core Samsung Exynos 7420 (Quad core 1,5Ghz Cortex-A53 et Quad Core 2.1 GHz Cortex-A57)
  • GPU : Mali T760
  • Ram : 3Gb
  • Stockage : 32 / 64 / 128 Gb
  • Appareil photo : 16 Megapixels f/1.9, autofocus, Flash LED, stabilisateur optique
  • Webcam : 5 Megapixels
  • Batterie : 2600 mAh
  • Wi-fi b/g/n/ac, Wi-fi direct
  • Bluetooth 4.1
  • NFC
  • Cardiofréquencemètre
  • Infrarouge
  • GPS
  • Poids : 132 grammes
  • Dimensions : 142,1 x 70,1 x 7 mm
  • Coloris : Noir, Blanc, Or, Vert

Certains diront que Samsung s’inspire un peu trop d’Apple puisque le téléphone ne dispose pas de lecteur Micro-SD et que la batterie n’est pas non plus remplaçable.
On regrettera aussi que le Samsung Galaxy S6 Edge ne soit pas étanche, fonctionnalité bien pratique à laquelle on s’habitue très vite !

Samsung Galaxy S6 Edge : des finitions haut de gamme

On reprochait souvent aux produits Samsung des finitions discutables, l’usage d’un plastique pas forcément adapté (surtout pour le S5). C’est désormais fini avec une structure en aluminium, du verre Gorilla Glass 4 en façade externe, et enfin une vraie sensation Premium.

Il faut dire qu’à 850€ le téléphone nu, il fallait que le design soit revu à la hausse ! C’est chose faite, avec un téléphone ultra-fin (7 mm d’épaisseur) qui en a dans le ventre.

Test du Samsung Galaxy S6 Edge

Avec un processeur aux performances plus que satisfaisantes (en utilisation normale, ou même en jeu) le Samsung S6 Edge offre tout de même une prise en main un peu curieuse.
Totalement plat à l’arrière, et incurvé sur les bords, ce n’est clairement pas le mieux pensé lorsqu’on l’a en main.
La coque fournie avec le téléphone résout en partie le problème, mais ça reste un point négatif.

Un hardware qui tient la route

L’utilisation du téléphone est très agréable avec une fluidité à toute épreuve.
Les tests de performance le confirment, le S6 Edge en a dans le ventre :

Test du Samsung Galaxy S6 Edge

Doté d’une batterie de 2600 mAh, le Samsung S6 Edge a néanmoins tendance à vite perdre sa charge, notamment à cause de soucis de chaleur.
Lors de notre test il n’était pas rare que le téléphone atteigne les 40, voire 50 degrés, ce qui n’est pas des plus agréables en main !

L’autonomie reste tout de même honorable avec une journée et demi en utilisation normale, même si on aurait aimé plus…

L’écran courbé : utile ou gadget ?

Test du Samsung Galaxy S6 Edge

L’écran si particulier du S6 Edge est ce qui le distingue de la concurrence. Il sert pour quelques widgets Etiquedge bien spécifiques, à savoir :

  • les notifications lorsque le téléphone est posé sur l’écran (oui à l’envers donc)
  • un accès rapide à 5 numéros à enregistrer
  • un halo lumineux de couleur différente lors des appels provenant de vos différents contacts

En veille sur votre table de nuit vous pouvez ne pas totalement éteindre l’écran et donc profiter de l’heure et ces notifications sur la tranche, ce qui consommera tout de même 10% de batterie.

Test du Samsung Galaxy S6 Edge

Quid de l’utilité concrète sur le S6 Edge ? Clairement aucune. Le Galaxy Note 4 faisait beaucoup plus rêver, avec des raccourcis d’applications directement sur la tranche.

Si l’utilité de la courbure en tant que gadget n’est pas convaincante, on ne peut que s’extasier devant la résolution et le rendu des couleurs du téléphone.
Je ne pense pas avoir vu un écran plus beau et agréable à regarder ! Les bords incurvés donnent une impression d’écran plus grand et c’est plutôt réussi pour le coup (ça rappelle un peu la série LG Flex d’ailleurs).

A noter que le Samsung Galaxy S6 est protégé en face avant ET arrière par du verre Gorilla Glass 4. C’est assez rare et agréable pour le souligner et cela accentuer l’impression d’avoir un téléphone haut de gamme entre les mains.

Un capteur photo superbe

Nous avons été étonnés par la qualité des photos du Galaxy S6 Edge : très loin devant le HTC M9 One (qui se présentait pourtant comme un photophone) l’appareil permet de prendre de superbes clichés avec n’importe quelle exposition. Les 16 Megapixels du capteur principal et les 5 Megapixels de la caméra frontale permettent de prendre de photos tout bonnement superbes.

Test du Samsung Galaxy S6 Edge

Plusieurs modes intelligents sont déjà présents sur le téléphone, et il est possible d’en télécharger d’autres sur le site.

Test du Samsung Galaxy S6 Edge

On apprécie aussi un petit détail qui fait la différence : en mode selfie, il suffit s’appuyer n’importe où sur l’écran pour déclencher une photo.
Par contre en mode classique, on a tendance à tenir le téléphone avec les doigts sur la tranche. Il m’est donc arrivé plusieurs fois d’appuyer frénétiquement sur la zone de déclenchement photo sans qu’il ne se passe rien … car un doigt était déjà en contact avec l’écran. Une habitude à prendre donc.

Surcouche TouchWizz : encore à améliorer

Si le téléphone en soi est réussi, l’interface made in Samsung pêche un peu niveau praticité.
On regrette les applications propriétaires pré-installées, qui prennent un temps fou à désactiver mais que l’on peut supprimer (ouf) ainsi que l’exclusivité de certaines applications sur le Samsung Store.
Hormis ça, tout est paramétrable et fluide, grâce à un processeur réactif.

Une station de recharge à induction

Le Samsung Galaxy S6 Edge nous a été prêté avec une station de recharge sans fil. Les téléphones qui peuvent être rechargés sans branchement commencent à s’imposer sur le marché, à tel point qu’il y a désormais une norme internationale et qu’Ikea proposera bientôt des meubles avec cette technologie directement intégrée.
Quel intérêt offre ce type de recharge ?

Une charge rapide offrira en théorie 40 % de batterie en 30 minutes par induction et 50% de charge en filaire. Pratique quand on a un besoin urgent du téléphone.
Cependant pour la suite de la charge on constate un décalage très important : 1h25 pour une recharge complète avec avec le chargeur classique et 2h20 par induction.
Je ne comprends pas l’intérêt de la chose, si ce n’est un aspect gadget et design. Avoir une déperdition de charge qui frôle les 40 % est une preuve que cette technologie a encore besoin d’être optimisée avant de devenir un standard.

DOSSIERS

Test Samsung Galaxy S6 Edge

9/10

Samsung signe son retour dans le marché du très haut de gamme avec le Galaxy S6 Edge.
L’écran incurvé n’apporte pas beaucoup plus que sur le S6 classique (alors qu’il coûte 150€ de plus) mais offre tout de même une expérience qui change des écrans classiques.
Doué pour beaucoup de choses (photos, applications gourmandes, etc.) l’appareil réagit bien et vite.

  • Ecran magnifique
  • Appareil très fluide
  • Capteur photo/vidéo d’excellente qualité
  • Design général qui casse les codes classiques
  • A tendance à chauffer
  • Prise en main pas forcément évidente
  • Consommation plus importante que le Galaxy S6
  • Surcouche TouchWizz un peu trop présente
Fiche pratique Samsung Galaxy S6 Edge

galaxy s6 edge

tel samsung galaxy

samsung edge s6

samsung galaxy s6 en vaut il le coup

samsung s6 edge

sumsung galaxy S6 edge

Laisse un commentaire
Nom *
Mail
Site

Partagez cet article










Submit
Apple Watch Mac Os 7.5.5 custom
Il fait tourner un OS de 1996 sur Apple Watch

Fermer