Mardi 24 Octobre 2017

Un russe porte plainte contre Bethesda à cause de son addiction à Fallout 4

Les jeux vidéo ont une très forte influence dans l’environnement global et dans notre environnement proche. Depuis sa sortie, Fallout 4 a généré des impacts sur différentes strates : sur les ventes de jeux vidéo, sur l’industrie du porno (ça aussi !), et au sein même de notre vie !

Fallout 4 : diaboliquement addictif pour certains

L’addiction permet sans doute d’oublier son quotidien tellement celle-ci nous transporte vers d’autres lieux… Mais elle est malheureuse quand elle est excessive. Et elle n’a pas échappé à un jeune russe qui n’est pas tombé sur la bouteille de vodka mais plutôt sur Fallout 4 !

Ce jeune homme de 28 ans, qui vient de la ville de Krasnoïarsk, possède une vie assez ordinaire : il travaille, il a une femme et joue de temps en temps aux jeux vidéo. Lorsqu’il a découvert le trailer de Fallout 4, il a téléchargé le jeu sur PC en se disant qu’il allait jouer de manière occassionnelle le soir.

Jusque là tout va bien !

Un russe porte plainte contre Bethesda à cause de son addiction à Fallout 4

Malheureusement, cela ne s’est pas passé comme prévu. Il n’a cessé de jouer à la célèbre licence de Bethesda pendant près de 3 semaines en évitant d’aller dormir et manger… Et forcément, dans ces conditions, il n’a plus le temps d’aller au boulot et de partager des moments avec ses amis.

Ainsi, les conséquences sont évidentes : il a été viré de la société pour laquelle il travaillait, sa femme l’a quitté et son hygiène de vie a causé du tort à sa santé.

Bethesda est responsable

Un russe porte plainte contre Bethesda à cause de son addiction à Fallout 4

Pour l’accro, Bethesda est forcément coupable de cette addiction. D’après lui, si il avait su que le jeu le rendrait autant dépendant, il aurait fait preuve de méfiance et ne l’aurait certainement pas acheté…

Il réclame aujourd’hui près de 6 500 € (500 000 roubles russes) à cause de cet incident ! Une affaire à suivre…

Pour information, j’ai le jeu sous blister : je me lance ou pas ?

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+