Vendredi 18 Août 2017

Robolution Capital : la France part à la conquête du marché de la robotique

Isaac Zuckerberg
10/03/14
Isaac Zuckerberg

robolution

Le 4 mars 2014, j’ai pu assister à l’Hôtel des Ministres, au sein du prestigieux Ministère des Finances, au lancement du fonds Robolution Capital en présence d’Arnaud Montebourg, actuel ministre du Redressement Productif.

Il est assez rare que la France ait une démarche économique offensive et tente d’innover, je me devais donc de vous faire un petit récapitulatif de cette belle matinée passée en compagnie des plus gros industriels et financiers français !

Arnaud Montebourg pour le lancement Robolution
Fais gaffe Arnaud, ou le robot va t’en mettre une !

Des entrepreneurs français au service de la robotique

Comme je vous le disais un peu plus haut, il y avait du beau monde à cette conférence. Je ne parle pas que des millionnaires assis à côté de nous, je parle de ceux qui se creusent la cervelle toute l’année pour construire des robots performants, solides et révolutionnaires. Ceux qui feront rayonner la France … dans une période ou notre pays perd de plus en plus de prestige à l’international.

Bruno Bonnell est à l’origine de la création de Robolution Capital : président du syndicat français de la robotique Syrobo, surnommé Monsieur Robot France, c’est aussi le cofondateur d’Infogrames et ex-président d’Atari.

Bruno-bonnell

Plusieurs chefs d’entreprises qui se sont lancés dans la fabrication de robots sont donc montés à la tribune afin de nous présenter leurs dernières créations, et surtout d’inciter les financiers présents à investir !

Robolution Capital : la France part à la conquête du marché de la robotiqueRobolution Capital : la France part à la conquête du marché de la robotiqueRobolution Capital : la France part à la conquête du marché de la robotiqueRobolution Capital : la France part à la conquête du marché de la robotique

Nous avons retenu quelques chiffres clés de leurs interventions :

  • Le marché de la robotique a atteint 17 milliards d’euros en 2013 et pourrait atteindre 100 milliards en 2020
  • Robolution Capital compte déjà 80 millions d’Euros d’investissement privé et public (50/50) dont Marc Simoncini, fondateur de Meetic (comment ça on s’en fout ?)
  • La France a beaucoup de retard dans ce domaine, soit environ 150 000 robots de retard sur l’Allemagne

Et c’est précisément pour palier à ce retard que l’Etat français a décidé de soutenir financièrement cette initiative et nous nous en réjouissons.
C’est par la créativité, l’audace, et l’innovation, que la France parviendra non seulement à rattraper son retard, mais prendra même de l’avance sur ses concurrents Européens.

Robolution Capital n’est d’ailleurs un simple fonds financier, mais se présente sous la forme d’un facilitateur entre laboratoires de recherches, partenaires industriels et organismes publics :

gears

Pour en savoir plus, rendez-vous sur Robolution Capital

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Afficher les 2 commentaires

  • 1
    Agence Bastia Il y a 3 ans

    Moi qui pensais que nous étions précurseur en la matière … Encore une fois les allemand sont une longueur d’avance. des fois j’ai hate d’avoir 95 ans pour voir comment on sera équipé prochainement.

  • 2
    Garcia Il y a 2 ans

    Ca me fais Doucement rigoler de voir Hollande avoir dans les mains un nao le Robot.societé française qui faute de trouver les fonds nécessaire et ayant reçu un refus des caisse d’états pour ce type de sociétés car « incertains » à du trouver des partenaires chinois et japonais ou le Robot est encré dans leurs cultures. Puis cette même sociétés condamnés symboliquement par l’état car ayant mis des actionnaires Asiatiques aux motif de « solidarité national,non compatriotisme ». Une France qui à des idées, mais un gouvernement toujours en retard.

Publisher Google+