Mercredi 26 Avril 2017

Rich Kids : le réseau social interdit aux pauvres

Anthony Brogat
16/10/16
Anthony Brogat

Rich Kids, c'est le nouveau réseau social dans lequel vous n'êtes pas le bienvenu ! Accessible moyennant un abonnement mensuel de 1000 dollars, le réseau social "réservé aux riches" ne fait pas dans la dentelle. Bad buzz en approche...

Tu peux regarder mais pas commenter

Rich Kids : le réseau social interdit aux pauvres

Rich Kids, c'est l'idée révolutionnaire trouvée par le Slovaque Juraj Ivan pour permettre à des gosses de riches qui s'ennuient de faire des rencontres et d'étaler leur richesse sur internet sans être dérangés par les pauvres. Les pauvres on en a besoin pour frimer mais pas plus. Pas question pour eux de commenter ou d'interagir directement avec les riches abonnés. C'est le principe de cet Instagram 2.0 : les riches restent avec les riches et les pauvres ne sont là que pour jalouser en silence les voitures de sport, jets privée et bouteilles de champagne hors de prix incrustée de diamants. Comme le rappelle très justement Juraj Ivan :

Être riche est ennuyeux si personne ne peut vous voir

Sur Rich Kids, les abonnés peuvent mettre en ligne tous les albums photos de façon élégante, communiquer avec leurs semblables même se créer et une base de fans. The American Dream !

Rich Kids : le réseau social interdit aux pauvres

Provoquant jusqu'au bout

Rich Kids : le réseau social interdit aux pauvres

Pour Juraj Ivan, il n' y a apparemment pas de meilleure publicité qu'un bon gros bad buzz puisqu'il enfonce un peu plus le clou en précisant qu'un tiers de l'argent récolté sera reversé à des associations pour aider à l'éducation des enfants pauvres. Cette charité hypocrite cache bien sûr une réelle provocation. Les 1000 dollars de l'abonnement mensuel ne pourraient-ils pas être simplement, totalement et directement reversés à des associations ? Ba évidemment ! Si l'aventure vous tente, c'est ici que ça se passe. N'oubliez pas votre American Express.

Rich Kids : le réseau social interdit aux pauvres

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

  Laisse un commentaire

Publisher Google+