Mardi 27 Juin 2017

Une campagne signée Renault qui mélange Alternate Reality Game et Street Marketing

Fabien Elharrar
21/06/13
Fabien Elharrar

Ce n’est une secret pour personne, l’économie est en crise et le secteur automobile est violemment touché avec 18 mois d’afillée à la baisse.
Il est donc crucial pour les constructeurs de ramener des clients dans les concessions afin de leur faire tester les dernières gammes de véhicules.

Renault fait un hold-up sur les préjugés

Dans ce contexte, Renault a lancé une opération de communication originale intitulée Renault fait un hold-up sur les préjugés, afin de faire découvrir ses nouveaux modèles Clio, ZOE et Captur.

gamme-renault-nicolas-carpentier

Renault lance un Alternate Reality Game …

La campagne était construite autour d’un Grand Jeu Contre Enquête en réalité alternée dans lequel les internautes devaient démasquer le Big Boss.

Dans un premier film publicitaire on pouvait découvrir une bande de braqueurs masqués kidnappant des passants « Renault Sceptiques ».
Les internautes devaient ensuite résoudre plusieurs énigmes du 6 au 16 juin sur http://www.renault.fr/lejeu et sur les comptes Facebook et Twitter du constructeur automobile.

Chaque jour un internaute tiré au sort parmi les enquêteurs gagnait un bon d’achat de 1000 €.
Et le 17 juin, les 10 indices réunis permettaient de découvrir qui était le Big Boss afin de participer au tirage au sort pour gagner un Renault Captur.

renaultcaptur

… et une opération de Street Marketing

En marge du jeu internet, Renault lançait également une opération de Street Marketing.

De faux kidnapping étaient organisés le 8 juin dans Paris à la Villette, Issy les Moulineaux et en face du MK2 Bibliothèque François Mitterrand.
Nicolas Carpentier y jouait le rôle d’un braqueur qui prenait précipitamment la fuite face à de (faux) policiers, abandonnant dans sa Renault un sac bourré de (faux) billets.

La (fausse) police scientifique prenait ensuite les témoignages de (vrais) passants, avant que Nicolas ne soit appréhendé sur le lieu du crime.
Notre malfaiteur révélait alors toute l’opération au public … qui pouvait ensuite essayer les véhicules présents dans un contexte franchement original.

renault7

renault6

renault8

Si je trouve ce type d’opération Marketing plutôt rafraîchissant, j’aurais néanmoins 2 bémols à faire remonter :

  • Je trouve dommage que les 2 opérations aient finalement été relativement indépendantes
  • Et le subterfuge du kidnapping ne véhicule pas je trouve une image très positive…

J’espère néanmoins que Renault continuera sur cette lancée, et si vous souhaitez vous faire votre propre idée des nouveaux modèles de Renault, je vous invite à vous rendre sur Renault.fr pour réserver votre essai ;)

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Afficher les 2 commentaires

  • 1
    serrurerie paris Il y a 4 ans

    Vraiment bien ces videos

  • 2
    Treelike Il y a 3 ans

    J’avoue avoir du mal à comprendre les pourquoi du comment des publicités par moment. La Renaud fait une bonne pub, mais je n’ai toujours pas envie d’acheter une renault.

Publisher Google+