Vendredi 23 Juin 2017

Avec cette reforme, le clavier AZERTY pourrait disparaitre

Bien connu des utilisateurs francophones depuis le XIX ème siècle, le clavier AZERTY pourrait bien disparaitre. Selon le ministère de la Culture, il faudrait moderniser le clavier français, pas sur que ça soit l’avis de tout le monde…

Avec cette reforme, le clavier AZERTY pourrait disparaitre

Clavier AZERTY : un dispositif datant des machines à écrire

Dérivé du célèbre QWERTY anglophone né en 1873, le dispositif français AZERTY dont l’origine semble encore inconnue pourrait donc vivre ses derniers jours.

Cette disposition de caractères était à l’origine destinée aux machines à écrire. Or si les lettres étaient disposées dans l’ordre alphabétique, les marteaux correspondants avaient tendance à s’entrechoquer voir même à se bloquer quand ils frappaient le papier.
Taper des mots comme abris ou table pouvait gripper la machine, un comble !

Avec cette reforme, le clavier AZERTY pourrait disparaitre

La disposition de clavier que nous connaissons a été pensée afin d’alterner les lettres les plus utilisées avec celles les moins utilisées, afin de ralentir la frappe et de limiter les accidents de marteaux.
Les claviers informatiques ont conservé cet usage mais cela pourrait enfin changer.

Depuis 2015 l’AFNOR, l’organisme français de certification et association qui coordonne l’élaboration des normes pense à un nouveau modèle de clavier plus moderne, accessible et plus simple d’utilisation.
L’objectif est pour le moment surtout de permettre un accès plus facile aux caractères spéciaux, de plus en plus utilisés de nos jours.
Deux claviers pourraient donc succéder notre cher AZERTY.

Un futur clavier BéPOè ?

Le premier est un modèle de clavier AZERTY 2.0.

« Les 26 lettres de l’alphabet et les chiffres ne changent pas de place, contrairement à certains autres signes tels que certaines voyelles accentuées, l’arobase, les accolades…» nous explique l’Afnor.

Cette disposition s’appuie sur les recherches d’une université finlandaise qui a développé une simulation de saisie en intégrant les pratiques d’utilisateurs.

Avec cette reforme, le clavier AZERTY pourrait disparaitre

Le second clavier proposé est celui qui nous a le plus surpris, et qui risque de poser le plus de problèmes.
C’est une version spécifiquement pensée pour ne pas se fatiguer les doigts ou les articulations, appelée BéPOè, et que vous pouvez découvrir sur le site bepo.fr.

Une disposition qui pourrait nous rendre fou, un retour à nos premières utilisations d’il y a quelques années (ça me rappelle le passage de Word 2003 à Word 2010 avec les menus tout chamboulés) :

Avec cette reforme, le clavier AZERTY pourrait disparaitre

L’AFNOR a d’ailleurs demandé aux utilisateurs d’apporter des améliorations aux solutions proposées juste ici, vous pouvez donc donner votre avis jusqu’au 9 juillet.

Même si les fabricants n’auront pas d’obligation à intégrer ces dispositions présentées, on espère que ce clavier BéPOè ne verra jamais le jour : on mettrait plus d’un jour pour écrire cet article…

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

  Laisse un commentaire

Publisher Google+