Mardi 24 Octobre 2017

La Poste a livré son premier colis par drone dans le Var

16/12/16
Anthony Brogat

C’est un grand jour pour la Poste qui rentre de plain pieds dans… la guerre des drones ! La Poste a en effet été autorisée par la Direction Générale de l’Aviation Civile à réaliser ses premières livraisons de colis par drone. C’est un véritable couloir aérien de 15 kilomètres que les drones de GeoPost, filiale du groupe, vont pouvoir emprunter une fois par semaine.

Une première mondiale, si si !

La Poste a livré son premier colis par drone dans le Var

Amazon et Domino’s ont déjà fait voler leur drones livreurs. En quoi est-ce une première ? Et bien c’est la première fois qu’une ligne commerciale régulière est lancée. Celle-ci s’étend d’un relais-colis situé à Saint-Maximin-La-Sainte-Baume jusqu’à Pourrières. Le drone sera autorisé à emprunter cette ligne une fois par semaine. La Poste ne cache pas sa fierté et précise qu’il s’agit là :

d’une nouvelle manière de répondre à la problématique du dernier kilomètre, notamment pour accéder aux zones difficiles d’accès

La vidéo du test :

Un avion sans pilote (ou presque)

La Poste a livré son premier colis par drone dans le Var

Les drones de La Poste seront programmés pour atteindre leur destination en parfaite autonomie. Une fois les paramètres préenregistrés, le drone prendra son envol. Il demeurera sous la surveillance d’un employé ayant reçu l’agrément de la DGAC qui pourra suivre ses déplacements grâce à un GPS embarqué, à une caméra transmettant le flux vidéo en direct et à un système de navigation permettant une prise en main totale en cas de problème.

Un parachute en cas de pépin

La Poste a livré son premier colis par drone dans le Var

Quand on transporte des colis fragiles, mieux vaut être équipé en cas de défaillance technique. La société Atechsys qui a conçu le drone livreur de La Poste, a donc équipé ce dernier d’un parachute. Mais il ne devrait normalement pas servir puisque les drones de la société varoise sont de vrais petits bijoux capables de parcourir 20 kilomètres avec 3 kgs de charge utile à une vitesse de croisière de 30 km/h. Pas le genre de drone que l’on trouve à tous les coins de rue… La Poste croit fermement dans son projet GeoPost présenté comme une petite révolution dans le transport de colis qui pourrait permettre de desservir des zones isolées (montagnes, campagnes, îles…) et exploser tous les records en terme de délais et de coût.

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+