Mardi 24 Octobre 2017

Pokémon GO : un New Yorkais a attrapé tous les pokémon

23/07/16
Isabelle Thierens

Non vous ne rêvez pas les amis, alors que Pokémon GO a tout juste deux semaines, que nous les français attendons toujours avec l’énergie du désespoir la sortie officielle du jeu, un homme originaire de Brooklyn a réalisé notre rêve commun: il a capturé les 142 pokémon aujourd’hui disponibles !

1_372198086l

Nick Johnson : un dresseur de Pokémon hors pair

a45c8bb1576f45c39e4488f7d7352764

Un rêve d’enfant s’est accomplit pour lui, il est le premier à accomplir cet exploit ! Toutefois il faut bien rappeler qu’il n’a attrapé que 142 Pokémon sur 151. Pourquoi dit-on qu’il les a tous capturés alors me direz-vous ? Tout simplement car tous les Pokémon ne sont malheureusement pas encore disponibles (notamment les Pokémon légendaires) et d’autres ne sont disponibles que dans certains pays.

Il faut le souligner : notre héros du jour pour parvenir à cette réussite a tout de même joué plus de cinquante heures par semaine et a parcouru plus de 150 kilomètres.

Mais vous serez surement d’accord avec moi, si c’est un véritable dresseur de Pokémon il n’a plus qu’à prendre l’avion pour avoir Mr Mime qui n’est qu’en Europe, Canarticho en Asie, et Kangourex en Australie.

Affaire à suivre ….

La fièvre Pokémon GO

On peut le dire, Pokémon Go conquiert bon nombres d’esprits, il s’avère être un produit marketing hors pair qui rapporte beaucoup d’argent. On ne compte plus le nombre de campagnes de pub basées sur le jeu, de produits dérivés comme les batteries externes Pokémon, ou encore de concepts comme les sites de rencontre pour les joueurs de Pokémon GO.

syrus54___south_park_chinpokomon___final_by_syrus54-d707v0y

Bien sûr vous vous en doutez, le jeu à son lot de réfractaires, qui tentent de l’interdire grâce à des pétitions au motif que le jeu peut s’avérer dangereux pour ses utilisateurs mais ne vous en faites pas on peut tout de même présager que le jeu à un bel avenir devant lui.

Et vous où en êtes-vous ?

tous les pokemon

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+