Monsterhearts : un jeu de rôle à découvrir absolument

Si toi aussi tu surkiffais Buffy contre les vampires durant ton adolescence, si tu cherches un jeu de rôle qui bouscule un peu les codes classiques du JDR, ne va pas plus loin et arrête toi sur une vraie découverte : Monsterhearts.

Comme un épisode de Buffy

monsterhearts

Vous pouvez incarner un archétype adolescent qui correspond au bestiaire du genre comme une Élue ou un vampire, ou même encore la cheerleader du lycée, les « clichés » ne manquent pas ! La création du personnage est donc simple et se fait par le choix de l’archétype. Des attributs varient selon les profils :

  • Sexy correspond à la beau-gosse attitude du personnage, sa capacité à séduire.
  • Glacial traduit le coté froid du personnage, sa capacité à envoyer chier les autres, à les intimider.
  • Bestial vous permet de réussir des actions physiques comme vous battre ou fuir.
  • Sombre correspond à votre coté darkness sasuke et votre rapport avec le monde des ténèèèèèbres.

Calqué sur le principe d’un épisode, vous prenez un personnage sans trop connaitre son passé. La fiche comporte des éléments d’informations sur ses relations avec les personnages joueurs et non joueurs, quelques historiques mais rien de détaillé. Le MJ commence la partie en nous posant quelques questions, à nous d’inventer des bribes du passé de notre personnage au fur et à mesure de l’aventure. C’est ce qu’on appelle de la narration partagée.

monsterhearts-gallery

Se replonger dans la vie d’un adolescent

Oui oui oui, je sais. Retourner au lycée, moi perso, ça m’dit trop rien. La meuf zarbi du lycée qui a les yeux qui s’illuminent quand elle passe un nouveau niveau dans Baldur’s Gate 2 n’a plus trop envie de revivre cette douloureuse tranche de vie. Mais quand tu peux incarner une sorcière qui fait des incantations pour se venger de l’enfoiré de ta classe qui n’a pas arrêté de t’emmerder pendant le cours de biologie, là tout de suite, c’est beaucoup plus fun !

Monsterhearts : un jeu de rôle à découvrir absolument

Comme tout bon adolescent, votre but est d’évoluer au sein de la société sans passer pour un paria. Vous devez surmonter les railleries de vos camarades, tester les limites sociales des autres personnages, tout en utilisant ou subissant votre condition d’être surnaturel. Chaque manœuvre sociale faite sur un joueur ou un personnage non-joueur vous permettra d’obtenir des « emprises » sur lui, pouvant être utilisés ensuite comme des « pouvoirs » sociaux. Par exemple, la sombre Ophélia a donné le titre de Poule Mouillée du lycée à l’Elu Dorian.

Un jeu déroutant selon les codes des séries …

L’attribution des points d’expérience ne se fait pas à la fin d’un scénario, mais tout au long du scénario. Le format étant très court et souvent sous forme de one shot, les points d’XP façonnent le déroulement de l’épisode. Pour gagner des points d’XP, il faut jouer les aspects que les autres joueurs aimeraient voir dans votre roleplay. Exemple : pour bien m’emmerder, la fée Coriandre veut que je mette en valeur mon coté bestial (mon agressivité) et dans le même temps, elle me fait promettre, la vicelarde, que je fasse tout pour pas me faire mal. Le MJ quant à lui a voulu que je mette en valeur mon coté sexy (alors que mon perso ne l’est pas du tout).

Quand vous obtenez suffisamment d’XP vous pouvez les craquer pour acheter un avancement. Il va déterminer dans une grande partie comment le scénario va se finir. Dans mon cas, je dois traquer un ‘foiré de démon, appelé Shaz. J’ai plusieurs possibilités. Je peux augmenter mes attributs, demander à mes potes de se renseigner sur ce démon à la bibliothèque (si ça vous rappelle une série qui défonce avec une blonde, une rousse, un anglais à lunettes et un vampire ténébreux, c’est purement fortuit) ou alors, claquer mes points d’emprise que j’ai sur lui (Shaz étant également un d’jeunz comme les autres confrontés aux problèmes de la vie en société) et lui défoncer sa ceura comme un gros bourrin.

Monsterhearts : un jeu de rôle à découvrir absolument

Des règles simples pour un maximum d’opportunités !

Pour la créa du perso c’est simple puisqu’il n’y a que 4 attributs. Pour les jets, il faut lancer deux dés 6 auxquels se rajoutent le modificateur correspondant à votre attribut. Selon le résultat, le scénario va changer de ligne directrice. Soit vous réussissez et vous avez l’effet désiré, soit vous échouez et vous vous retrouvez dans des situations pas possibles, hyper barrées (dans les limites de l’imagination du MJ qui peut prendre un malin plaisir à faire partir le scénario en vrille). Et ça c’est la vraie force du jeu. Car votre adolescent, vous pourrez le pousser à faire des choses que vous n’auriez jamais osé faire dans votre vraie vie d’adolescent frustré. C’est un monde ouvert à plein d’opportunités et tant pis si ça foire, c’est ça qui est plaisant !

Monsterhearts : un jeu de rôle à découvrir absolument

J’ai testé il y a quelques jours une table virtuelle via hangout. Le principe est simple, on utilise l’outil de vidéoconférence de Google + pour jouer avec d’autres personnes à des jeux de rôle mais à distance. Le hangout de google + permet l’installation de l‘outil roll 20 qui permet de créer une table virtuelle avec les outils qui vont avec (comme le jet de dés). De nombreuses communautés de rôlistes existent. Pour ma part je me suis inscrite à celle de l’Auberge des rôlistes, qui proposent plusieurs JDR différents et notamment Monsterhearts. J’ai passé une agréable soirée sur le vocal avec d’autres joueurs. Les situations étaient souvent cocasses. J’ai pleuré de rire devant Coriandre la Fée sexy et naïve jouée par un homme.

Pour conclure, ne vous arrêtez surtout pas à vos préjugés twilightiens, et j’sais qu’on peut en avoir beaucoup –  Moi-même, les vampires qui sont tout dorés au soleil là et qui font des petits sourires chastes à une mortelle qui a le charisme d’un poulpe séché, ça m’intéresse pas -. Ce jeu est une grosse dose de fun, c’est rien que du plaisir, offrez-le aux vieux croutons rôlistes pour leur mettre une petite claque. De la violence, du surnaturel, une histoire évolutive et de l’impro’. C’est tout ça Monsterhearts !

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Afficher les 2 commentaires

  • 1
    Galou Il y a 3 ans

    Y a tellement de choses que tu dois me faire découvrir ma cocotte!

  • 2
    Kalysto Il y a 3 ans

    Hello, juste un petit mot pour préciser que le jeu se joue normalement de manière suivie, pour que les personnages aient le temps de se développer et les choses d’empirer autour d’eux, le tout formant une saison au bout de laquelle les personnages peuvent gagner en maturité.

    C’est pour le rendre plus accessible et faire découvrir le jeu que je l’ai adapté à un format court qui permet de le proposer en convention ou en quelques heures en hangout, en étant directement au coeur de l’action.

    (et s’il y a des timides qui aimeraient essayer, passez par Amity pour me contacter)

    Kal

Publisher Google+
netflix
Spoilers : comment vous faire détester de tous vos potes avec 1 seul petit lien

Fermer