Jeudi 23 Mars 2017

Microsoft rachète Linkedin pour 26 milliards de dollars

Anthony Brogat
15/06/16
Anthony Brogat

C’est officiel Microsoft rachète LinkedIn pour la modique somme de 26.2 milliards de dollars. L’annonce a fait beaucoup de bruit il faut dire que personne ne s’y attendait. Mais les raisons de ce choix ne sont peut-être pas si obscures…

Une croissance qui n’est pas passée inaperçue

rachat-microsoft-linkedinrachat-microsoft-linkedin

LinkedIn, c’est le passage incontournable pour qui veut se construire un réseau professionnel et trouver un emploi. Créé en 2003, le réseau social compte aujourd’hui plus de 433 millions de membres à travers le globe dont 105 millions se connectent tous les mois au site ou à l’application.

Si LinkedIn a connu un tel succès, et que son chiffre d’affaire annuel avoisine maintenant les 3 milliards de dollars, c’est notamment en raison de son offre qui s’est bien étoffée au fil des années et de l’investissement intelligent qui a été réalisé dans le mobile. Précisons que les deux tiers du chiffre des ventes proviennent des offres payantes et que plus de 60% des personnes inscrites sur LinkedIn se connectent au site via un smartphone ou une tablette.

Une croissance que Microsoft entend bien accélérer

satya-nadella

Satya Nadella, grand patron de Microsoft, a bien sûr été très sensible au succès fulgurant de LinkedIn, à son leadership pour les données de recrutement et a son immense capacité à mettre en relation les professionnels du monde entier. Microsoft a lui-même beaucoup investi dans le monde professionnel et ne cesse de renforcer son offre dans ce secteur. Ce sont 22 millions d’abonnés à travers la planète qui utilise sa suite de logiciels Office 365. L’acquisition est donc parfaitement raccord avec le positionnement historique de Microsoft comme plateforme de professionnels.  En rachetant LinkedIn, la firme pourrait trouver ce qui lui manque pour devenir un acteur de l’économie  en réseau avec un accès aux données des utilisateurs (CV, articles, connaissances...).

Que les utilisateurs de LinkedIn de la première heure se rassurent, LinkedIn restera LinkedIn. La firme de Redmon conservera sa marque, sa culture  et une certaine indépendance vis-à-vis de Microsoft. Jee Weiner conservera son poste de PDG mais sera désormais sous les ordres de Satya Nadella.

Pour la petite histoire, il s’agit du 3ème plus gros rachat de l’histoire des nouvelles technologies, rien que ça. Et la nouvelle du rachat est loin de ne faire que des émules. Le hastag #LinkedOut a connu un très beau pic ce lundi 13 juin. Les détracteurs du géant américain et les adeptes des logiciels libres seraient-ils furieux ?

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

  Laisse un commentaire

Publisher Google+