Jeudi 23 Mars 2017

Meurtre en live : Facebook soupçonné de couvrir des policiers véreux

Anthony Brogat
9/07/16
Anthony Brogat

C'est un véritable drame qui s'est déroulé dans la soirée du 6 juillet à Roseville, Minnesota. Un homme, Philando Castile est abattu par la police pour des raisons très obscures. Sa petite amie, Diamond Reynolds a filmé toute la scène en direct.

Des cow boys en uniforme accusés de racisme

landscape-1467909523-philando-castile-shooting

Après Alton Sterling abattu mardi dernier à Bâton-Rouge en Louisiane, c'est au tour de Philando Castile de trouver la mort sous les balles de la police. Les deux hommes, tout deux de couleur noire, sont morts à un jour d'intervalle. On pensait que la réputation de la police américaine ne pouvait pas être plus mauvaise et pourtant... Aujourd'hui les forces de l'ordre ne peuvent plus cacher ni même atténuer le comportement ultra violent et raciste de certains officiers trop prompts à faire usage de leur arme de service. Ce nouveau fait divers, qui s'ajoute à une longue liste, risque bien d'enflammer les foules...

Une vidéo filmée en direct

160707111553-minnesota-shooting-philando-castile-diamond-reynolds-speaks-bts-00031317-super-169

Qu'a bien pu faire Philando Castile pour recevoir une balle au thorax et mourir dans sa voiture sous les yeux de sa petite-amie ? Le motif officiel de l'interpellation est particulièrement risible : un feu cassé. Philando Castile est en possession d'une arme au moment où un officier de police s'approche de lui pour lui demander ses papiers. Rien d'illégal là-dedans, le port est en règle, Philando Castile souhaite simplement et calmement en informer l'officier pour éviter tout incident. Il explique au policier qu'il va maintenant saisir son porte-feuille alors situé dans sa poche (où se trouve son permis et sa carte d'identité). Le coup part, l'homme est touché en plein torse et se met alors à saigner abondamment. Il décèdera rapidement. Sa petite amie en état de choc ne croyant pas ce qui se passe sous ses yeux, filme toute la scène qui est diffusée en direct sur Facebook. Elle sera ensuite menottée et placée à l'arrière d'un véhicule de police avec sa fille. Dans un témoignage vidéo, elle clame haut et fort l'innocence de son petit ami mort pour rien :

https://youtu.be/vy9Urtfo6yg

Des preuves qui se perdent, une explication bancale...

Facebook a t-il aidé la police à faire disparaître des preuves accablantes ? Le débat fait rage. Officiellement la vidéo a été supprimée par erreur, suite à un problème technique. Une porte-parole aurait même précisé qu'une fois l'origine du problème déterminée la vidéo serait rétablie. Cela n'arrivera pas et la vidéo compromettante disparaîtra à jamais du site.

D'après plusieurs sources ayant connaissance du fait-divers, le responsable de la suppression de la vidéo ne serait autre qu'un agent de police présent au moment des faits. Sur les images, on voit d'ailleurs un policier ramassé le téléphone de Diamond Reynolds peu après le coup de feu. Si ce dernier a bien supprimé l'enregistrement pour empêcher qu'il soit visionné, cela pourrait signifier que Facebook a menti en parlant d'un problème technique.

Mark Zuckerberg n'a pas tardé à réagir à ce très macabre fait-divers en publiant ce message : "

Les images que nous avons vu cette semaine sont choquantes et dévastatrices, et elles font la lumière sur la peur avec laquelle des millions de membres de notre communauté vivent chaque jour. Même si j’espère que nous n’aurons jamais à revoir une autre vidéo comme celle de Diamond, elle nous rappelle pourquoi nous réunir ensemble pour bâtir un monde plus ouvert et connecté est si important — et toute la route qu’il reste à faire"

Une enquête est en cours pour déterminer si l'officier responsable de la mort de Philando Castile a agi en cas de légitime de défense, sous l'effet de la panique ou par pure violence gratuite. Le site britannique The Register mène lui aussi une enquête et déjà relevé des choses étonnantes. Si vous ne faites pas confiance à Facebook...

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

meutre a verel

  Laisse un commentaire

Publisher Google+