Mercredi 29 Mars 2017

A qui profite vraiment la dématérialisation des Jeux Vidéo ?

Alexandre Vinagre
16/05/16
Alexandre Vinagre

Depuis la toute première cartouche de jeux-vidéo commercialisée, les joueurs les plus fans ou les plus hardcore ont décidé de collectionner leur jeux tels des Saint-Graal.
Futile me direz-vous ?

Les jeux dématérialisés ou la fin d'une époque de collection

La première personne à avoir imaginé le concept de jeux-vidéo est Ralph BAER en 1951 lorsqu'il propose à son employeur d’intégrer un module de jeu à une télévision.

Sept ans plus tard deux personnes pouvaient jouer en même temps à un jeux-vidéo que vous connaissez surement, je veux bien sûr parler du célèbre PONG.

Ce n'est pourtant qu'au début des années 70 que les jeux-vidéo commencent à être commercialisés en masse au grand public sous forme de bornes d'arcade, ces dernières étant généralement dotées d'une mémoire interne contenant le jeu en lui même.

Les consoles de jeu de salon ont presque 40 ans

Puis ce fut au tour des consoles de salon de pouvoir proposer plusieurs jeux sur une seule et même machine. Les premières cartouches n’étaient que des rééditions de jeux de bornes d'arcade mais de nouveaux jeux ont rapidement commencé à jaillir par dizaines, plusieurs firmes ayant alors décidé de se jeter dans le bain pour le plus grand plaisir des habitués des salle d'arcade.

Certaines de ces entreprises sont devenues de grands éditeurs de jeux-vidéo tandis que d'autres sont mortes rapidement, voire même au bout de quelques mois seulement pour certaines...

Jeux-vidéo dématérialisés ou la fin d 'une époque

Ce qui est bien avec les nouvelles technologies, c'est que le progrès ne s’arrête jamais : les supports de stockage des jeux ont évolué tout comme leurs boites, que bon nombre d'entre nous avons collectionnées, quels que soient le support et la console.

Pour certains il y avait un peu de fierté à avoir passé autant de temps sur ces jeux et à les avoir terminés, pour d'autres c'était par simple passion de collectionneurs.

Jeux-vidéo: Du physique au dématérialisé

Les supports de jeux-vidéo ont changé plusieurs fois : de la mémoire interne nous sommes passés à la disquette puis à la cartouche dont la capacité de stockage était en constante augmentation, et enfin au CD qui nous a offert des jeux d'une beauté époustouflante.

Les jeux finiront par tous être dématérialisés

Comme presque chaque année depuis le lancement de projet de la Playstation 3 et de la XBox 360 nous en entendons parler, mais est-ce une si bonne idée ?
On se rappelle que la XBox One devait être une console avec uniquement des jeux dématérialisés. Si Microsoft a fait machine arrière, la question reste : pour combien de temps ?

Chaque joueur peut se faire sa petite idée grâce aux nombreux jeux déjà en vente sur les plateformes de téléchargement légales tels que Steam de Valve, le PSN (PlayStation Network) et d'autres. A notre époque tout ce que nous connaissons ou presque se voit stocké tôt ou tard sur internet dans le cloud. Mais est-ce une bonne chose ?

Jeux-vidéo: Du physique au dématérialisé

Les joueurs qui avaient pour habitude d'acheter et de collectionner leurs si précieuses boites n'auront bientôt plus rien à collectionner.

Alors oui les nouveaux joueurs seront sans doute ravis de pouvoir accéder à tous leurs jeux depuis n'importe où du moment qu'ils ont une connexion internet, mais ils ne connaîtront jamais le plaisir que l'on a pu éprouver à contempler des étagères remplies de jeux que nous avions finis et sur lesquels nous avions même parfois passé un peu trop de temps.

Les jeux dématérialisés ou la fin d'une époque de collection

L'époque où les joueurs les plus aguerris avaient leur tableau de chasse dans une vitrine chez eux est sans doute déjà révolue. Il est probable que dans 10 ans nous ne pourrons plus nous procurer ces boites d'emballage avec leur petit fascicule à l’intérieur...

La fin des magasins de jeux vidéo neufs et d'occasion

Les joueurs auront-il encore des sanctuaires où il se sentent comme chez eux et où ils peuvent parler de leur passion sans retenue ?

Les magasins d'occasions ont germé à tous les coins de rue ces dernières années même si certains ont vite mis la clef sous la porte. D'autres grandes marques tiennent bon et on leur en est reconnaissants.

Jeux-vidéo dématérialisés ou la fin d 'une époque

Ces magasins sont aussi un moyen simple et rapide d'avoir un aperçu de tout ce qui existe autour du monde du jeux-vidéo avec des goodies et gadgets inspirés de nos jeux et héros préférés.

Que deviendront ces magasins ? Devront-ils fermer ?
Nous vendront-ils des codes sur des cartons pour nous permettre ensuite de débloquer des jeux sur internet ?

L'industrie du jeu vidéo veut tuer le marché de l'occasion et exploiter les joueurs

Acheter un jeu neuf chaque semaine n'est pas à la portée de toutes les bourses, mais acheter un jeu d'occasion à un prix moindre et pouvoir le revendre en ne perdant que 1 ou 2 euros dessus permet d'en racheter un autre ensuite !

Jeux-vidéo: Du physique au dématérialisé

Passer au tout digital présente au moins 2 grands intérêts pour l'industrie du jeu vidéo :

  • Rendre impossible le piratage
  • Mais aussi tuer le marché de l'occasion et pousser à la consommation

Le gamer est-il si gagnant que cela dans l'histoire ?

Certes les jeux deviendront éternels : plus de risque de rayer vos CD, et accessibles depuis n'importe où, mais :

  • Qui à internet en haut débit partout et tout le temps ?
  • Qui joue à 150 jeux en même temps en dehors de chez lui?
  • Ne risque-t-on pas aussi de voir les catalogues accessibles se réduire peu à peu comme cela arrive sur Netflix (certes pour d'autres raisons) ?

Alors en attendant cette évolution qui semble inévitable et pas si positive que cela, ami(e)s joueurs continuez à acheter des éditions collectors tant que vous le pouvez et bons jeux à toutes et à tous !

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

la dématérialisation des jeux vidéo

  Laisse un commentaire

Publisher Google+