Vendredi 18 Août 2017

Au Japon un ingénieur épouse officiellement un personnage de jeu vidéo

Anthony Brogat
10/07/17
Anthony Brogat

Au Japon tout est permis ou presque. Épouser un personnage de jeux vidéo ? Pas de problème ! Et puis avec les progrès de la réalité virtuelle cela n’a rien de bien compliqué d’organiser un mariage avec une mariée immatérielle… à part peut-être pour le baiser final. Mais là encore, les Japonais ont de la ressource.

Le déclin démographique est en marche !

Au Japon un ingénieur épouse officiellement un personnage de jeu vidéo

Au Japon rien ne va plus ! Les relations amoureuses sont si compliquées, notamment en raison de codes sociaux absurdes, que le pays tout entier connait une forte chute démographique. En clair, les hommes préfèrent la facilité des relations virtuelles. Et notre ingénieur adepte des jeux vidéo érotiques n’a pas fait exception à la règle préférant s’unir au personnage d’un jeu vidéo coquin.

L’heureux gagnant d’un concours…

Au Japon un ingénieur épouse officiellement un personnage de jeu vidéo
C’est la marque de jeux érotiques Hibiki Works qu’il faut remercier pour cette riche idée. La société nippone a dernièrement organisé un concours dont le premier prix serait un mariage avec un personnage virtuel issu de l’un de ses jeux. L’heureux gagnant, notre ingénieur, a sélectionné le jeu New Life Lovely X Cation, une œuvre de qualité bien sûr interdite aux moins de 18 ans.

Vous pouvez embrasser le marshmallow

Au Japon un ingénieur épouse officiellement un personnage de jeu vidéo

Muni de son casque HTC Vive, vêtu d’un élégant costume et déposséder de son amour-propre, le marié s’est uni devant un prêtre (qui a récité un vrai discours), devant les caméras e Hibiki Works…. et devant sa famille et ses amis. On ignore si la belle-mère et la mariée ont réussi à sympathiser (connaissant les mœurs légères de cette dernière) tout ce qu’on peut vous dire c’est que la cérémonie s’est terminée en apothéose avec un baiser magistral réalisé à l’aide d’un marshmallow tenu par une opératrice avec une pince à sucre. Attention, on vous prévient, c’est très gênant :

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+