Mercredi 23 Août 2017

Depuis que cet hôpital accepte les visites d’animaux ses patients vont mieux

Hélène Titre
15/04/16
Hélène Titre

Des rencontres hors du commun se passent désormais dans l’hôpital Juravinski au Canada dans la petite ville de Hamilton.
Sur l’idée de Donna Jenkins, l’hôpital a décidé d’y mettre en place le programme Zachary’s Paws for Healing nommé ainsi en hommage à son neveu atteint du lymphome de Hodgkin, une forme de cancer du système lymphatique.

Très malade des suites d’une greffe de cellules souches, Zachary Noble réclamait sans cesse son chien Chase alors qu’il était en soins intensifs.
Sa tante Donna qui travaillait dans l’établissement a donc décidé de braver le règlement et d’amener son fidèle compagnon à son chevet en toute discrétion (chut ! personne n’a rien vu).

Zachary et chien Chase - ©zacharyspawsforhealing
Zachary avec son chien Chase – Crédit photo : Zachary’s Paws for Healing
Zachary et son chien Chase à l'hôpital
Zachary à l’hôpital avec son chien Chase – Crédits photos : Zachary’s Paws for Healing et CTV News

Il lui fut alors évident que la présence de l’animal apportait beaucoup à Zachary.

Une fondation pour organiser des visites d’animaux dans les hôpitaux

Son neveu lui a alors fait promettre de démarrer une fondation organisant des visites entre malades et animaux : la fondation Zachary’s Paws for Healing (ou en français, « Les pattes de Zachary pour guérir ») était née.

La première visite officielle d’un patient a eu lieu le 15 septembre 2015 et depuis plus de 25 visites ont déjà pu être organisées.

L’hôpital Juravinski prend soin de ses malades en acceptant la visite d’animaux
Andy, sa belle-fille Kelly et sa chienne Georgia – Crédits photos : Zachary’s Paws for Healing et CTV News

Afin de respecter les contraintes sanitaires d’un hôpital, l’animal est nettoyé avant chaque visite, il est transporté dans un chariot roulant couvert d’un drap et toutes les précautions sont prises pour éviter l’introduction de bactéries ou de parasites.

Enfin seul son maître ou sa maîtresse est autorisé à le voir.

La présence d’un animal a un effet bénéfique sur la santé des patients

Maintes études ont déjà prouvé que la présence d’un animal apporte une amélioration des signes vitaux du malade, une baisse de son stress et une meilleure communication avec son entourage.

Donna Jenkins -
Donna Jenkins – Crédits photos : Zachary’s Paws for Healing et CTV News

Interviewée au sujet de la fondation, Donna Jenkins a simplement déclaré :
Voir son animal de compagnie permet au malade d’avoir une vie plus normale.
L’animal leur permet d’oublier le temps de la visite, qu’ils sont malades et à l’hôpital.

Les visites sont permises une fois par semaine pendant 1 heure mais personne n’est vraiment à cheval sur la durée. L’essentiel est que la visite ait lieu.
Ces visites ne sont possibles que grâce aux dons et au travail de bénévoles, ces derniers s’occupant des visites, et servant même parfois de « familles d’accueil » pour ces charmantes boules de poils.

Cette fondation à la mémoire de Zachary Noble est évidemment présente sur les réseaux sociaux, et je vois derrière l’écran votre boule de poil qui like et partage déjà avec sa papatte sur Facebook, Twitter et Instagram.

L’hôpital Juravinski prend soin de ses malades en acceptant la visite d’animaux
Monsieur McCullough et son chat Tino – Crédit photo : Zachary’s Paws for Healing
Aimee Whitney et sa chienne Chloé - Crédits photos : Zachary’s Paws for Healing
Aimee Whitney et sa chienne Chloé – Crédits photos : Zachary’s Paws for Healing

Le rêve de Zachary est devenu une belle réalité grâce à sa tante et nous sommes impatients d’accueillir ce genre d’initiative ici et partout dans le monde d’ailleurs.

Donna souhaiterait étendre ce programme et comme il paraît que la pensée positive influence les événements, alors souhaitons lui la bienvenue en France !

greffe d une patte de chien a photo la place d une main

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+