Mercredi 23 Août 2017

Google peut recomposer un visage pixelisé mieux que dans les Experts

Anthony Brogat
11/02/17
Anthony Brogat

Vous savez ce moment dans une série de police scientifique où un criminel est démasqué grâce à une image de télésurveillance de mauvaise qualité retravaillée sur ordinateur ? C’est maintenant possible ! Une unité de recherche de Google vient en effet de dévoiler des « réseaux neuronaux », sortes de cerveaux artificiels, capables d’augmenter la qualité d’une image de résolution médiocre et de proposer une version retouchée très proche de la réalité. Les Experts IRL !

Réseaux neuronaux

Google peut recomposer un visage pixelisé mieux que dans les Experts

Ce que les gars du Google Brain (unité de recherche créée suite au rachat de DeepMind Technologies) ont mis au point, c’est un duo de réseaux neuronaux.

L’un de ces « cerveaux » a pour mission de comparer les images en basse résolution à leurs originaux tandis que le second se charge de générer une « proposition » faite de bouts d’image qui vont venir remplacer les gros pixels. Le résultat est assez bluffant, jugez plutôt, l’image du centre est la proposition des réseaux neuronaux :

Google peut recomposer un visage pixelisé mieux que dans les Experts

Deep Learning

Google peut recomposer un visage pixelisé mieux que dans les Experts

C’est la technique du Deep Learning ou apprentissage profond que les scientifiques de Google Brain ont utilisée pour « former » les réseaux neuronaux. La technique consiste à montrer de façon répétée une grande quantité de visuels jusqu’à ce que l’intelligence artificielle apprennent à comparer des images de faible qualité à des visuels de meilleure résolution pour en détecter les similitudes.

Exactement comme pour un enfant qui apprend à lire et à écrire, c’est en répétant inlassablement les instructions que les scientifiques de Google ont éduqué leur bébé.

La guerre de l’Intelligence Artificielle

Google peut recomposer un visage pixelisé mieux que dans les Experts

C’est une véritable guerre ouverte à l’I.A que les géants du web se sont déclarés. Les sociétés spécialisées dans l’intelligence artificielle se font rachetées les unes après les autres.

D’un côté c’est Facebook qui se positionne sur l’apprentissage en profondeur avec la création d’un laboratoire de recherche en intelligence artificielle dirigée par Yann Cutt et le rachat d’un start-up spécialisée en reconnaissance vocale.

Côté Apple, ce sont 3 start-up ni plus ni moins qui ont été rachetées en seulement quelques mois : Emotient, Perceptio et VocallQ. Et pour Amazon et Microsoft, cela ne saurait tarder.

google photo recherche

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+