Samedi 27 Mai 2017

Ghost Recon Wildlands : Ubisoft déclenche un incident diplomatique

Anthony Brogat
5/03/17
Anthony Brogat

Mauvaise Pioche pour Ubisoft ! L'éditeur français qui misait sur une ambiance un peu à part pour son nouveau jeu vidéo Ghost Recon Wildlands vient de se faire rappeler à l'ordre par le gouvernement bolivien. Le motif : un peu trop de cartels sanguinaires, de politiciens véreux et de coca qui nuiraient gravement à l'image du pays ...

Les faits reprochés

Ghost Recon Wildlands : Ubisoft déclenche un incident diplomatique

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l'ambassadeur de France Denys Wibaux lui-même a été convoqué et chargé par les ministres boliviens des Affaires étrangères et de l'Intérieur de remettre une lettre bien gratinée à Ubisoft. Fernando Huanacuni et Carlos Romero accuse le jeu de "présenter la Bolivie comme un pays de narcos". Le ministre de l'Intérieur n'hésite pas à en rajouter une bonne couche histoire de bien accabler l'éditeur :

Il serait paradoxal qu'une entreprise française remette précisément en cause notre action en matière de lutte contre le narcotrafic, en sachant que c'est justement avec la technologie française que nous combattons le trafic de drogue

Il souligne également le fait que le gouvernement bolivien avait acheté 6 hélicoptères de combat Superpuma pour la coquette somme de 25 millions de dollars et 200 millions supplémentaires pour un projet de radars.

A se demander si les ministres eux-mêmes ne seraient pas eux-mêmes consommateurs de produits illégaux pour en venir à de telles extrémités...

Ubisoft dépassé

Ghost Recon Wildlands : Ubisoft déclenche un incident diplomatique

Pour Ubisoft, l'affaire est entrain de prendre une ampleur démesurée. La société basée à Montreuil justifie ses (mauvais?) choix comme elle le peut :

Les personnages, les lieux et l’histoire sont fictifs et uniquement créés dans le but de divertir. La Bolivie a été choisie comme terrain de jeu car elle possède de magnifiques paysages et une culture extrêmement riche. Nous espérons que le monde que nous avons créé rendra hommage à l'incroyable beauté et à la topographie du pays, et que les joueurs apprécieront d’explorer cette diversité de paysages et les immenses régions de ce jeu en monde ouvert.

Ghost Recon Wildlands : Ubisoft déclenche un incident diplomatique

Ghost Recon Wildlands un atout pour le tourisme ? Pas sûr que l'argument réussisse à convaincre les autorités boliviennes visiblement très très remontées.

Nous sommes en 2017 et un jeu vidéo peut déclencher un incident diplomatique. Heureusement que les Allemands sont moins susceptibles. Avec Wolfenstein on est peut-être passé à deux doigts d'une troisième guerre mondiale...

Ghost Recon Wildlands : Ubisoft déclenche un incident diplomatique

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

  Laisse un commentaire

Publisher Google+