Mercredi 26 Juillet 2017

Bientôt la fin des mots de passe en entreprise ?

Selon une étude menée par Wakefield Research en septembre 2016 auprès de 200 acteurs majeurs de l’informatique, sept entreprises sur dix pensent se passer progressivement des mots de passe dans les cinq ans à venir.

Des mots de passe trop vulnérables

Le piratage des serveurs Yahoo en 2014, l’usage de mot de passe non uniques ou faciles à deviner, l’utilisation des mêmes mots de passe pour accéder à de multiples services internet sont autant d’arguments qui poussent les dirigeants à trouver des alternatives.

Eviction des mots de passe en entreprise ?

En clair, la majorité des décideurs IT sont conscients que ces mots de passe sont beaucoup trop vulnérables au hacking.

Les employés peuvent déjà donc se préparer à d’autres modes d’identification dans le cadre de leur travail, mais lesquels ?

La biométrie de plus en plus populaire

La biométrie est un système d’authentification de plus en plus répandu dans le milieu professionnel tout comme dans la téléphonie mobile. Que ce soit Windows 10 ou les smartphones Apple, Samsung ou Huawei, ils permettent désormais de débloquer votre device à partir du scan de votre doigt.

Eviction des mots de passe en entreprise ?
La combinaison du scan d’empreinte digitale, de l’iris et de la voie élève le niveau de sécurité.

Analyse des comportements ou systèmes dignes de James Bond ?

Mais d’autres alternatives existent, comme l’analyse des habitudes de l’utilisateur, et la détection d’anomalies comportementales.

Eviction des mots de passe en entreprise ?

Des systèmes de codes à validité temporaire sont déjà proposés notamment par SecureAuth, ou encore l’utilisation de badges connectés par satellite et qui affichent des codes changeant toute les minutes (les RSA SecurID).

Eviction des mots de passe en entreprise ?

Vous allez devoir vous adapter…

Si tout le monde s’accorde à dire que les mots de passe sont devenus désuets, il n’en reste pas moins que leur remplacement va changer pas mal de choses.

Toujours selon l’étude de Wakefield Research, 42% des enquêtés pensent que la routine des utilisateurs en sera vraiment perturbée, et que la transition sera compliquée.

Beaucoup de défis restent donc encore à relever à ce sujet, et pas seulement du coté technique…

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+