Megaupload a fermé et finalement c'est très bien !

 
9
PARTAGES
48 COMMENTAIRES
676

Megaupload a fermé et finalement cest très bien !

J’approuve la fermeture de Megaupload ainsi que les principes derrière Hadopi

Pour une fois je pense ce que je dis et ceci n’est pas un troll

Je m’explique : je n’utilisais ni Megaupload ni la galaxie de services annexes comme Megavideo pour la simple et bonne raison qu’ils ne sont ni plus ni moins que des services dédiés au piratage.

Entendons-nous bien, je pirate moi-même de temps à autres, mais je n’en suis pas fier et j’essaye – quand les prix me semblent raisonnables – de passer par les canaux légaux qui rémunèrent les ayants droits des œuvres en question (réalisateurs, acteurs, producteurs, distributeurs, programmeurs, graphistes, écrivains, etc.)
Créant moi-même du contenu ici-même, j’apprécie fort peu qu’on vienne me le voler pour en faire commerce, comme relaté dans cet article.

Alors avant d’écrire un joli commentaire du style
Espèce de c*** t’as rien compris on tue les libertés
je précise que :

  • si je suis en accord avec les objectifs
  • je n’approuve pas pour autant les moyens utilisés même si…
  • pour être honnête : je m’en contrefous !

Les français veulent tout gratuitement, sauf qu’on ne vit pas dans un dessin animé

  • Tu pirates avec ta Freebox comme un porc
  • Tu te fais gauler par Hadopi
  • Tu continues après plusieurs relances …
  • Et on te coupe ton accès !

Ben ça me parait assez normal nan ?
Je dirais même que je trouve plutôt sympa que pris la main dans le sac on te dise
ça ira pour cette fois mais que ça ne se reproduise pas

Par contre je ne cautionne pas les modalités de mise en œuvre d’Hadopi

Mais tout est loin d’être rose :

  • On observe ton activité en ligne à ton insu
  • Tu dois sécuriser ta connexion comme un grand, même si tu n’es pas informaticien
  • Si on t’identifie comme pirate tu es présumé coupable et tu dois prouver ton innocence
  • On te coupe un service pour lequel tu as payé, et ce sans vraie légitimité légale

Bienvenue dans le monde merveilleux de George Orwell : adieu la présomption d’innocence, le respect de la vie privée et le droit à la propriété.

Et Megaupload dans tout ça ?

Je ne vais pas pleurer pour Kim Dotcom, le mec s’est fait des c**** en or en monétisant le piratage organisé à grande échelle.

S’il avait lancé Megaupload en France, il serait d’ailleurs beaucoup plus vite sous le coup de la loi, un site hébergeant des contenus étant considéré comme un éditeur (oui je sais, juridiquement c’est un peu plus compliqué que ça).
Il est donc tenu pour responsable si les contenus qu’il héberge/diffuse ne respectent pas le droit français.

Revenons-en à Megaupload, alors oui il y a surement au moins 9 mecs sur toute la toile qui ont hébergé des contenus légitimes sur Megaupload (un monsieur au fond me dit qu’il s’agirait plutôt de 6 personnes).
Mais soyons sérieux, à qui voulez-vous faire gober qu’un site internet dans le top 10 des sites les plus fréquentés au monde qui propose ce type de services fait dans le légal ? J’ai le sens de l’humour mais bon là c’est abusé quand même …

Pour ce qui est de l’argument selon lequel à cause du vilain FBI j’ai payé un abonnement et je me suis fait Megaentubé, c’est partiellement inexact, car Kim doit surement pouvoir te rembourser en piochant dans les 150 et quelques Millions de Dollars de bénéfices qu’il a fait depuis 2005.
Enfin il le pourra peut-être

  • S’il le souhaite
  • Et si le FBI le laisse faire

Deux points sur lesquels j’ai quelques doutes …

Par contre ce qui m’étonne est que ce soit le FBI qui se mêle de ça, Hong Kong ou la Nouvelle Zélande me semblant légèrement en dehors de la juridiction américaine…

Maintenant il n’y a plus qu’à attendre de toutes façons, et qui sait, à l’instar de Napster, YouTube ou Deezer, Megaupload renaitra peut-être de ses cendres pour accoucher d’un service entièrement légal ?

2 analyses intéressantes sur le business du téléchargement illégal

Je vous invite à lire quelques articles qui vous donneront un éclairage complémentaire sur ce sujet épineux :

Bref, Megaupload a fermé

Pour finir sur une note plus détendue, voici une parodie de Bref signée Côme Et Antoine qui m’a bien fait rigoler :

video party orange fr tf1

megaupload fermé dvd -rip

mail npaconseil com loc:US

argument fermeture megaupload

Champions en samusant rar

shareflare acheter code promo

programmeur troll

producteurs de porcs rapidshare

miroriii fermé

met art mancante ddl

afficher ce que jécoute deezer sur msn 2013

meeg sais bien moiiy

mail npaconseil com loc:ES

mail npaconseil com

1661 articles
Fabien Elharrar est l'auteur de cet article
Ingénieur ENSAM Paristech et diplômé du MBA de l'ESSEC, Fabien est Manager Conseil en Marketing. Il est aussi blogueur et gère le réseau PXNetwork.
Prochains Evènements Marketing
48
commentaires
Nom *
Mail
Site
* Les pseudonymes "hors sujet" seront supprimés

  • 1
    squeek Il y a 2 ans

    Bonsoir, je suis tout à fait d’accord marre de cette prétendue liberté qui consiste à télécharger des œuvres illégalement. Moi j’irai pas défendre un dirigeant qui s’est fait de l’argent sur le dos des artistes…
    Ce qui par contre, est fortement inquiétant, c’est la manière!! Fermer un site web sans injection, sans communication auprès des abonnés de MegaUpload, que doit-on en penser ?

    • 2
      Blog Geek Il y a 2 ans

      On est d’accord c’est très flippant et totalement injustifié vu que la société n’est même pas domiciliée aux USA

  • 3
    TruUffe Il y a 2 ans

    Moi y’a quand même un truc qui me dérange là dedans, c’est que plutôt que de faire face à internet, de se moderniser, de proposer autre chose de meilleur (au choix des licences uniques de visionnage à travers le monde, la diffusion en VOST de qualité, le lancement mondial de séries au lieu de faire des lancement par pays…) bref de s’adapter pour être compétitif et générer des sous in fine, les majors de l’audiovisuels ont la force de faire légiférer contre la diffusion de contenu…
    Le partage reste la source d’Internet ! Et si je peux y trouver des articles gratuitement du Journal of Consumer Research qui ont quand même un autre niveau que Grey’s Anatomy, ça me parait assez scandaleux que des mecs qui sont payés une blinde le soit pour faire du lobbyisme plutôt que pour trouver des vrais idées !
    Je ne pleurs pas sur la fin de Megaupload qui faisait clairement du fric de manière illégal et sur le dos des ayants droits… mais le streaming sans téléchargement j’ai du mal (enfin si en perte de CA je vois bien) à voir ça comme du vol. Fut un temps où on enregistrait des séries sur VHS pour se les passer entre potes…

    • 4
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Tout indique que les modèles sont en train de changer vers de l’usage versus de la possession. A quoi ça sert d’avoir 10.000 DVD ? A rien !
      Ce qui est intéressant/utile c’est de consommer ce que l’on souhaite quand on le souhaite, le reste n’est qu’un problème « psychologique ».
      Les majors américaines l’ont bien compris en fait.
      2 exemples :
      - Hulu site de catch-up en streaming 100% gratuit aux USA où tu peux consommer en illimité toutes tes séries
      - Netflix le fer de lance de la VOD multi-écrans

      En France on a dans les bons élèves des gens comme TF1.fr ou CANAL+ et même si on est loin derrière l’écart se resserre

      • 5
        julien Il y a 1 an

        Bonjour Fabien,

        Je ne pleure pas non plus Megaupload. Il est vrai que le télechargement est un fléau pour beaucoup d’artiste. Cependant comme beaucoup l’aimerai, on ne peut pas envisagé un net libre et entièrement gratuit. Des proffesionnels ont besoin de vivre de leurs travail, le faire benevolement, reviendrai a baissé la qualité du produit.

        Alors, oui c’est sur, internet peut etre un excelent moyen de promotion , les chanteurs peuvent vivre de concert et festivaux, mais je n’ai jamais vu un livre ou un logiciel en concert…

        De toute manière le telechargement est la, quoi que l’on fasse il ne disparaitra pas. La solution la plus inteligente serait de repenser le business model. On a l’exemple de la vod avec pluzz par exemple, ou de spotify. On peut aussi imaginer une license globale. Une chose est sur c’est que les offres légales doivent etre plus simple d’accés et d’utilisation.

        Les besoins evoluent, les mentalité aussi, ca ne sers à rien de vouloir y resisté c’est perdu d’avance. On ne va pas non plus pleurer les forgeron, plus personne ne se balade avec un sabre a la ceinture. Donc evoluons vers un monde dematerialisé, facile d’accés avec un autre modele economique.

  • 6
    TruUffe Il y a 2 ans

    (oh merde c’est bourré de fautes ce que j’ai écrit… désolée)

  • 7
    GD31 Il y a 2 ans

    Il fut un temps où on se passait des musiques sur K7 entre potes. Ce n’était pas du piratage, ce n’était pas du peer-to-peer, c’était de la copie, du duplicata de bandes et il n’y avait pas cette fronde anti-pirates qu’aujourd’hui. Pareil pour les VHS (comme dirait TruUffe plus haut), on se les échangeait et il n’y avait personne pour dire que c’était mal.
    Le problème n’est pas que les gens veulent posséder des supports gratuitement, le problème c’est le prix. Payer 15/20 euros un CD, je trouve ça honteux. Il y a peut-être des artistes derrière, mais il y a surtout des maisons de disques et des distributeurs qui s’en mettent plein les poches. Le problème du téléchargement, c’est que ces personnes-là sont coupé dans la distribution « artiste=>client » et du coup ils ont tout à perdre. Voilà pourquoi Hadopi existe : ce n’est pas pour sauver les artistes mais toutes ces personnes qui s’en mettaient plein les poche sur le dos des consommateurs et des artistes.
    Bref, je suis contre la censure, contre hadopi et contre tout flicage à l’extrême sur le net. Il feraient mieux de se battre contre la pédophilie et autres maux profonds de la société. Pour argumenter tout cela, c’est comme de nous dire que les radars automatiques sont là pour réduire le nombre de morts au lieu d’avouer que c’est fait surtout pour renflouer les caisses. C’est sûr que c’est plus facile que de courir après les voleurs… C’est comme faire une loi pour défendre le crowdsourcing en prétendant que ça sauverait le métier de graphiste…
    Bref, tout ça pour dire que je suis pour la licence globale qui respectera surtout et avant tout l’artiste.

    • 8
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Bonjour GD31, merci pour ton commentaire, mais si je peux me permettre tu mélanges plusieurs choses.
      Si un produit est trop cher, il ne se vend pas et le producteur devra soit revoir son prix à la baisse soit mourir.
      L’option « je vole une Ferrari parce que c’est trop cher » ne fait pas partie des solutions moralement acceptables.
      Ce n’est pas parce qu’une œuvre est dématérialisée que son utilisation frauduleuse n’est « pas grave ».
      Par contre dire que le manque à gagner est égal à la valeur des biens piratés est une ânerie, car notamment :
      - si tu payes tes contenus tu les sélectionnes pour ne garder que ce qui peut vraiment te plaire
      - le produit piraté étant « gratuit » on peut le jeter avant même de l’avoir consommé

      Après oui les producteurs s’en mettent plein les poches et ceux qui continuent à acheter encouragent ce mécanisme. Cependant le souci du piratage étant vraiment important (j’avais fait une étude pour un client là-dessus l’an dernier pour un faudrait que je la déterre) les artistes se tournent vers la scène pour continuer à vivre. C’est un effet pervers qui n’a rien de « normal » !

      La licence globale est une belle idée, mais c’est comme le communisme : essaye de la mettre en œuvre et on en reparle après ;)

  • 9
    GD31 Il y a 2 ans

    Bonjour Fabien, à aucun moment je ne parle de vol (ou de gratuité) mais de partage. Ici, je ne parle pas d’aller chez un disquaire et de braquer ses CD. Et à aucun moment je ne parle de produit de luxe mais de culture. Et, à mon sens (sans vouloir rentrer dans des débats politiques ou me faire cataloguer dans une extrême), dans une démocratie, la culture se doit d’être synonyme de culture pour tous. Ce n’est pas une utopie mais un système qui fonctionne déjà avec toutes les médiathèques. Tu payes une licence à l’année et tu as accès à plusieurs services culturels. Alors pourquoi internet n’arriverait pas à évoluer dans ce sens alors que, pendant ce temps, toutes les technologies évoluent ?
    Tout ça parce que messieurs Pascal Nègre et consorts ne pourront plus se payer eux leur Ferrari ? Il y en a marre de ces lois qui protègent toujours les mieux lotis et qui condamnent encore plus les simples utilisateurs comme toi et moi.
    Quant aux groupes de musiques, je ne vois pas le problème d’être « obligés » de faire de la scène. Si ça peut nous éviter de nous retrouver avec autant de chanteurs préfabriqués par la Star Ac’ et autres émissions de fabrications stéréotypées de pseudo stars… TANT MIEUX !
    Bref, ce n’est que mon avis.

    • 10
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Au fait ça n’a aucun rapport mais ton site est super joli !!!!
      Moi qui galère pour donner un visage décent à ce blog, je suis jaloux ;)

      • 11
        GD31 Il y a 2 ans

        Au fait ça n’a aucun rapport mais je te remercie ! ;)
        Et rassure-toi, ton site n’a pas forcément utilité à être joli mais à être intéressant. Alors, même si je ne suis ABSOLUMENT pas d’accord avec toi sur ce topic, je continuerai de suivre tes billets avec grand intérêt.
        Hasta bientôt :)

  • 12
    fixpir Il y a 2 ans

    J’aime l’approche de l’article. « OK pour la protection du droit d’auteur, mais pas à n’importe quel prix en terme de libertés publiques. »
    Je pense qu’il faut ajouter deux points :
    - un point annexe, comme il a été évoqué, de territorialité. Il n’y a aucune raison valable pour qu’une décision de la justice US impacte la relation entre un consommateur européen et un société de Hong Kong. Le problème est ici l’abus de droit dans la gestion des extensions, notamment « .com », qui devrait clairement être internationale, et non purement US.
    - De manière plus fondamentale, l’ABUS DE COPYRIGHT.
    Ce point est très peu soulevé. En résumé, le copyright a une tendance à une extrême extension ces vingt dernières années. En trente ans, nous constatons que d’un côté les moyens de diffusion des œuvres de l’esprit permettent leur diffusion plus rapidement et plus complètement, de l’autre une extension extraordinaire du champ et de la durée des copyright. Sans aucune justification, selon moi. Des durées de protetion qui étaient de trente ans à compter de la diffusion de l’oeuvre sont passées à 90 ans après la mort de l’auteur. Les simples interprètes ont vu la protection de leur interprétation extraordinairement augmentée. EN réalité, le domaine public est même en train de diminuer. « Pierre et le Loup », par exemple, qui était dans le domaine public, vient de repasser dans le domaine privé.
    Ces extensions de protection n’ont aucun intérêt en ce qui concerne la création : pensez vous sérieusement qu’un auteur aura plus de facilité à payer son tiers provisionnel en expliquant aux impôts que dans 85 ans son arrière-arrière petit neveu touchera des droits sur l’œuvre qu’il est en train d’écrire ?
    En réalité, il est même probable que le système de copyright tel qu’il est implémenté ait un effet négatif sur la création, en retirant tout intérêt financier aux créateurs établis de créer à nouveau.

    • 13
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Tu soulèves un point très intéressant sur le Copyright auquel je n’avais pas du tout songé, donc merci beaucoup !

      Je vais te répondre par une pirouette ;)
      J’ai passé quelques mois en Asie et là-bas la notion de Copyright n’a absolument aucun sens.
      Si tu copies un vase Ming ça signifie que tu honores le vase original, c’est une forme d’hommage à ses qualités.
      Vu sous cet angle le piratage fait une forme de publicité à l’oeuvre originale et peut même inciter à l’achat d’une autre oeuvre (je fais un énorme raccourci).
      Seul petit bémol, nous avons des principes différents dans le monde occidental, et il y a tellement de pognon en jeu que je doute que ça change toute de suite.
      Le piratage a ça de bénéfique qu’il oblige les majors à se bouger un peu et va d’une certaine façon dans le sens d’une répartition plus équitable des richesses intellectuelles.

      Ça ne règle pas pour autant le problème de l’illégalité qu’il y a à voler une oeuvre ;)

  • 14
    Damien Il y a 2 ans

    Si vous tenez un discours comme celui-ci, c’est que vous les moyens d’acheter, de consommer. Quand ce n’est pas le cas, c’est difficile de suivre. Le système actuel des ayants droits est totalement pourri et ceux depuis des années ! Vous cautionnez donc ceci !
    Et je tiens à vous dire que je ne suivrait plus ce blog tenu par une personne se disant blogueur et qui n’en a pas les valeurs !

    • 15
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Libre à toi de ne pas venir lire mes articles, tu m’en vois désolé mais je ne vois pas le rapport avec un hypothétique guide d’immoralité des blogueurs.

      Le fait de ne pas avoir les moyens de consommer du légal n’autorise en rien à consommer de l’illégal. Si tu pirates tu voles, même s’il n’y a pas de trace physique d’effraction.

      Je dois être un peu un extra-terrestre parce que quand j’avais environ 12 ans et que je piratais des jeux vidéos sur disquette ça me posait de grave cas de conscience de profiter du travail d’autrui de cette façon.
      S’il m’arrive de pirate un peu je n’en suis pas fier pour autant et je paye des abonnements (Spotify pour la musique, Free Home Video pour la vidéo sur ma Freebox) et quand les prix me semblent raisonnables j’achète des applis sur l’Apple Store ou en ligne etc.

      C’est difficile de suivre et c’est la crise pour tout le monde, donc tu piques dans le portefeuille du voisin ?
      Je suis très (trop?) rigide sur les principes moraux donc je ne cautionnerai pas ça désolé

  • 16
    David Il y a 2 ans

    Le problème actuel c’est que l’offre légale est moisie. Bien souvent, les films ne sont pas présents, pareil pour les séries ou pire, c’est trop trop cher. Qui veut payer 6 euros un film vieux de 20 ans pour une simple location ?
    ( j’ai essayé moi même ).
    Alors quand on a pas un rond, que tout augmente, même les taxes ( tva ! ) ben on pirate. Pourtant, tout va encore bien. Le cinéma fonctionne mieux, l’industrie du jeu pareil, etc.

    • 17
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Pas tout à fait : l’industrie du cinéma et de la musique sont en crise, et ce depuis plusieurs années. Je pourrais te sortir une ribambelle de chiffres mais j’ai la flemme de charger mon PC, alors je ne t’en donnerai que quelques-uns sur la musique :

      Marché de la musique en France 2009 : -3%
      Marché de la musique en France 2010 : -9%
      Marché de la musique en France T1 2011 : -12%

      Sources :
      http://www.disqueenfrance.com/.....-2009.html
      http://www.disqueenfrance.com/.....-2010.html
      http://www.disqueenfrance.com/.....-2011.html

      Comme tu vois c’est loin d’être la fête

      Pour la VOD les offres légales sont à 4 ou 5€ plus que 6€ pour des films récents.
      J’en ai regardé 2 sur TF1 Vision la semaine dernière à 5€ chacun : Very Bad Trip 2 et Case Départ, pas vraiment des vieux films non ?

      Les offres légales existent, elles sont encore chères, mais si c’est trop cher ben : on ne consomme pas !
      Je n’ai pas les moyens de m’acheter un costume de marque pour aller bosser, je n’ai pas pour autant l’intention d’aller en voler un en magasin.

      Alors oui ça fait chier, mais on est dans une économie de surconsommation qui fonctionne comme ça …

      • 18
        grosquick Il y a 2 ans

        http://www.numerama.com/magazi.....-2011.html

        arrêtes de nous sortir des chiffres issus d’un site de prod !
        de plus si cette baisse est réelle, qu’est ce qui prouve qu’elle est due au téléchargement illégal..?
        la fermeture de MU n’est qu’une histoire de gros sous (projet Megabox), ils ont très bien compris que le net est un formidable outil commercial, qu’il ne contrôle malheureusement pas ! mais ce ne sera bientôt plus le cas avec ACTA !
        faut savoir parfois regarder un peu plus loin que le bout de son nez… le téléchargement illégal n’est qu’un prétexte..!

        • 19
          Blog Geek Il y a 2 ans

          Je t’invite à lire 2 excellents articles qui donnent un éclairage complémentaire sur le sujet :

          http://www.plugngeek.net/le-te.....ct-explose
          http://kusanageek.com/2010/07/.....eja-gagne/

          Les chiffres que tu évoques concernent les salles de cinéma, pas le business global dont les ventes de DVD, la VOD, les droits TV, etc.
          D’ailleurs en passant l’étude que j’avais menée sur le sujet était pour la CNC qui est la source de ton article !

          Mais que tu es aies raison ou pas, que les business ciné/musique aillent bien ou pas, ne change de toutes façons rien à l’affaire :
          LE PIRATAGE EST ET RESTE ILLEGAL

          Après je t’accorde que la façon dont Megaupload a été fermé est anormale et que c’est très certainement une affaire de gros sous : en principe on fait un procès et on laisse faire la justice. Le coup gendarme du monde américain qui fait ce qu’il veut y compris en dehors de son pays fait froid dans le dos …

          • 20
            trap Il y a 2 ans

            Je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’il soit juste de rétribuer l’artiste pour son oeuvre, mais pas d’engraisser une industrie qui brasse des millions et qui fait preuve d’une voracité sans pareil :

            http://finances.fr.msn.com/en-.....038;page=1
            http://www.121musicblog.com/mu.....ciere.html

            Malgré l’expansion d’internet, les débits de plus en plus rapide et le nombre de téléchargement qui explose, tout ne va pas si mal que ça pour l’industrie du spectacle.

            Je te cite : « Les chiffres que tu évoquent concernent les salles de cinéma, pas le business global dont les ventes de DVD, la VOD, les droits TV, etc. »

            Alors, oui, le marché de la musique enregistrée baisse en france, mais si on y regarde de plus près, ce n’est pas si catastrophique que ça pour l’industrie musicale :

            http://www.france24.com/fr/201.....rance-2011

            Mis à part cette fameuse musique enregistrée, les sonneries de portable (no comment), on peut même dire que ça va plutôt pas mal en ces temps de crise ! Le téléchargement baisse légèrement certes, mais le streaming a de (et est) l’avenir.

            Il ne faut pas s’étonner de la baisse des ventes de cd/dvd, ce support est dépassé et moribond. Quel jeune de moins de 30 ans va acheter un cd pour son smartphone ou son lecteur mp3/mp4 ? Un dvd pour son lecteur multimédia qui accepte les clefs usb et les disques durs ?

            Les disquaires périclitent, eux qui voient s’effondrer les ventes de cd, mais le coupable tout trouvé est-il vraiment le piratage ou une structure vieillissante face à l’arrivée du numérique ?

            L’industrie musicale est de mauvaise foi car plutôt que de se tourner sérieusement vers le numérique (même si cela commence à changer), elle tente désespérément de refourguer, au prix fort de surcroit, ses supports physiques : le vieux CD avec ses 30 ans de commercialisation et le ringard DVD, 16 ans au compteur face au pimpant Blu-ray déjà victorieux de son concurrent le DVD HD en 2008.

            D’après le csa, les chaines TV sont globalement en bonne santé : http://www.csa.fr/content/down.....yantes.pdf
            Bien sûr, les budgets publicitaires basculent en partie sur le média du 21eme siècle, mais peu de chaines ont à se plaindre d’une concurrence d’internet. Si ce n’est aucune.

            Quant à la VOD, elle ne se porte pas si mal que ça : http://www.npaconseil.com/medi.....pa-gfk.pdf
            Elle ne demande qu’à être développé, déjà en commençant par faire des offres qui ne prennent pas l’internaute pour le volatile* évoqué par un patron quarantenaire dans une opération de comm’ rondement mené ^^ …

            Enfin bref, justement, en parlant de xavier niel (puisque de toute façon tout le monde l’aura reconnu), quand est-ce qu’un trublion de l’industrie du divertissement arrive sur le marché ?

            Ah, on me souffle dans l’oreillette qu’un certain kim aurait pu postuler avec un projet nommé megabox, porté par une idée folle : faire financer le numérique par la publicité ! Ah, on me resouffle dans l’oreillette que cela existait déjà dans l’analogique… Bon, et bien c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs soupes non ?

            *pigeon (en cas de prise d’otage/enlèvement depuis 3 semaines)

          • 21
            Blog Geek Il y a 2 ans

            Cette supposée théorie du complot avec Megabox me fait bien rigoler.
            Tu crois que le FBI payé en pots de vins par les majors va aussi fermer iTunes dans la foulée ?
            Ça sent quand même le gros gros gros hoax non ?

          • 22
            trap Il y a 2 ans

            « Cette supposée théorie du complot avec Megabox me fait bien rigoler.
            Tu crois que le FBI payé en pots de vins par les majors va aussi fermer iTunes dans la foulée ?
            Ça sent quand même le gros gros gros hoax non ? »

            mouais, je me doutais que tu allais sauter sur cette théorie du complot pour éviter de constater que les bénéfices de l’industrie du spectacle sont loin d’être en péril et reconnaître que les prédictions apocalyptiques sont exagérés ;)

            Je n’émet pas d’avis sur l’affaire kim dotcom, l’histoire de l’oreillette c’était justement pour ne pas donner un côté trop sérieux à cette histoire megabox. Que ce soit vrai ou non, le principe est pourtant bien là, et me parait la seule solution techniquement viable pour contrer le téléchargement. Tout le reste n’est que peine perdu et argent public jeté par la fenêtre.

            Je n’ai jamais dit que je soutenais le piratage, mais que la culture peut être libre et gratuire pour l’utilisateur, en faisant supporter les coûts de diffusion par la publicité. Aujourd’hui un pirate peut recevoir de l’argent d’une régie publicitaire pour une oeuvre contrefaite : pourquoi ne pas s’organiser pour que ce soit plutôt les ayants-droits ?

            Tout ceci est un vaste sujet. Tu traites finalement de 2 choses distinctes, Kim Dotcom et le principe de téléchargement. Si le cas MU est bien évidement lié au téléchargement, le problème est lui bien plus universel que cette nième histoire de malversation financière sur notre belle planète bleue. Monde de la finance contre citoyen lambda, ce rapport doit changer !

            Ah, on me souffle dans l’oreillette que la supposée théorie du complot ne serait en fait qu’une vulgaire histoire de lobbying comme il en existe temps dans notre société capitaliste ;)

          • 23
            Blog Geek Il y a 2 ans

            Si le lobbying permet de piloter le FBI c’est un évènement grave et majeur.
            Je ne pense pas que ce soit le cas, mais je doute qu’on ait un jour la réponse…

            PS : Désolé le blog ne permet pas plus de 5 commentaires imbriqués (je suis le seul à pouvoir tricher). Je t’invite à répondre tout en bas du fil de commentaires si tu le souhaites.

  • 24
    idsquare Il y a 2 ans

    Je ne noterai pas cet article car sa moyenne me plait 3.14 :). Par contre, je trouve que c’est un article plutôt objectif ce qui est rare actuellement en ces temps de SOPA/PIPA/ACTA et autres.

    Après pour les commentaires qui parlent de chiffre dans le domaine musical. sachez que vous pourrez faire dire ce que vous voulez aux chiffres car sincèrement d’où viennent ces chiffres? Tous les chiffres viennent soit des majors ou d’organisme qui ont déjà pris parti ou qui ont des intérêts. Il y aura toujours une donnée manquante genre tiens ça baisse de x% mais ils te disent pas que c’est normal car ils ont baissé les prix bien qu’ils ne changent pas vraiment leurs modèles économiques dépassés.
    Exemple simple les grosses promo dans les enseignes type FNAC avec des offres à 3 Blue Ray à 30€ ou même 10 DVD à 50 et aussi des offres du même type pour les CD. Donc il est normal que les bénéfices baissent et d’un autre coté c’est pas le salaire des majors qui va prendre mais les revenus des artistes, auteurs etc…

    • 25
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Dans l’absolu on peut interpréter en effet des chiffres un peu comme on veut.
      Sauf que pourquoi je connais bien ces chiffres (enfin plutôt un doc paumé qqpart sur mon ordi) ?
      Parce que j’ai répondu à un appel d’offre public sur un renouvellement de ce type d’étude.
      En clair, j’ai failli participer à en produire une avec mes petits doigts ! Et crois moi, il est hors de question de bidonner des chiffres quand tu es missionné pour produire une étude ou
      - on ne te paye pas
      - tu ruines ta réputation

      Donc je pense que les chiffres présentés sont plutôt fiables.
      Si leur interprétation et dans certains cas les modes de collectes peuvent prêter à discussion, les grandes tendances sont bien là.

  • 26
    Vincent Il y a 2 ans

    Je suis d’accord avec toi sur le fait que 95% de leur service était pour télécharger des oeuvres copyrightées.
    Cependant, l’intervention des US me fait un peu penser à la capture de Ben Laden. Les mecs prennent des décisions unilatéralement tranquillement.

    Il parait que tout ça à débuté lors de l’achat (ou de la location) d’un serveur en Virginie…. Ca me semble trop stupide… Il n’aurait pas créé une société à Hong Kong pour ensuite ouvrir un compte chez un hébergeur américain.

    Parait aussi que Hollande veut « modifier »/ »supprimer » Hadopi :’D !!

  • 27
    Arnaud Il y a 2 ans

    Je suis d’accord avec toi sur le fait que 95% de leur service était pour télécharger des oeuvres copyrightées.
    Cependant, l’intervention des US me fait un peu penser à la capture de Ben Laden. Les mecs prennent des décisions unilatéralement tranquillement.

    Il parait que tout ça à débuté lors de l’achat (ou de la location) d’un serveur en Virginie…. Ca me semble trop stupide… Il n’aurait pas créé une société à Hong Kong pour ensuite ouvrir un compte chez un hébergeur américain.

    Parait aussi que Hollande veut « modifier »/ »supprimer » Hadopi :’D !!

    • 28
      Blog Geek Il y a 2 ans

      On est d’accord, la façon dont ça s’est passé est révoltante
      Du grand n’importe quoi !

  • 29
    kookol Il y a 2 ans

    nawak

  • 30
    kookol Il y a 2 ans

    Oui moi aussi je me rappelle du temps où je flippais que les flic débarquent et me piquent mes K7 et VHS copiés car mon papa m’avait bien dit que je n’avais pas le droit et que la police pouvait venir!
    Lol…
    Je copiais même mes morceaux préférés qui passaient à la radio tout en essayant vainement de couper le moment de la publicité.
    Internet c’est comme copier ces K7 mais de manière globale et ça reste des copies: des choses à découvrir, des contenus de moins bonne qualité que les originaux, etc…
    Et on va finir en prison ou sans internet à cause de ça??? Les temps changent et on accepte aujourdhui ce que ma génération n’aurait jamqis accepté hier et on se serait battu contre les libertés bafouées.

    Grace à MegaUpload (que je consommais très rarement) j’ai découvert Game of Thrones par exemple dont j’ai acheté tous les livres. Je le consomme ainsi: voir pour acheter (ou non).
    Ils nous ont mis une taxe sur les disques dur, sur les fournisseurs d’accès internet tout en clamant protéger/rétribuer les auteurs et je ne sais pas qui… j’ai oublié ces mensonges, je n’écoute même plus les conneries de l’état policier qui me met des dos d’ânes partout que je manque mourir en moto des qu’il pleut et que j’en rate un.
    Je paye la redevance et un abonnement satellite, je vais au cinéma: ET CA NE LEUR SUFFIT PAS????????????
    Oui le piratage (bien grand mot!) est un moyen de diffuser la culture librement et sans entraves et c’est un pilier de la cyberculture. Mais ici des personnes n’en ont même pas conscience, benêtes à tout payer et laisser les huissiers et policier violer nos vies.

    Et pour conclure je trouve très bien que les artistes doivent faire des LIVE pour gagner de l’argent car c’est leur métier plutôt que de vivre de rente. Contact du publix et on s’eclate pour de VRAI. Pareil pour les acteurs au theâtre et l’art partout. Vive l’art!
    Tant pis si les intermédiaires s’en mettent moins des les poches.

    • 31
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Je suis d’accord avec toi il y a des effets positifs liés au piratage notamment pour le coté découverte
      Après il est quand même tentant quand tu as téléchargé un album en MP3 de le garder plutôt que d’acheter la version officielle. Enfin pour ma part j’ai bien pompé des MP3 à gogo et j’ai rarement acheté les morceaux correspondants sur iTunes ensuite, même pour les musiques que j’écoute bcp :-/

      Je ne défends pas les producteurs, distributeurs, majors etc. Chacun essaye de s’en mettre plein les poches et le marché décide. C’est ce qui est en train de se passer avec Free Mobile en ce moment d’ailleurs !

      Pour les live c’est sympa oui mais ça n’a pas vraiment de rapport finalement non ?

  • 32
    Edwood Il y a 2 ans

    Ne pas cautionner le piratage c’est une chose !
    Mais affirmer ce que tu dis comme ça, ça fait froid au dos, je me demande si tu as réellement bien compris l’enjeu.
    Plus bizarre, c’est que tu reconnais encore que tu copie des fichiers illégalement, bien que tu évites. Bref, je trouve ton discours hypocrite…
    Personnelement, j’utilise des fichiers Libre & l’open source attention c’est différent de « gratuit », et j’évite les logiciels et fichiers « Copyright ». En plus le monde du libre c’est pas mal amélioré, et continu encore, voire est devenue très concurrentiel même. Maintenant, ce domaine qui reste, le cinéma à l’Hollywood et des logiciels comme Photoshop… Sinon, des alternatives, ils existes. On trouve de la bonne musiques de plus en plus libre, dernièrement j’ai trouvé un nouveau site « NOISETRADE » très cool, où on peut faire des dons au artistes directement quand on aime.
    C’est vrai, qu’on gagne pas autant qu’avant, mais au moins, c’est plus sain, plus éthique…
    J’encourage le partage de fichiers et application libres de droits, et comme je suis artiste (musicien), graphiste, et web designer, j’offre aussi quelques oeuvres pour le « bien commun ».
    Je partage les idées de partage et d’échange, car je crois surtout, si je suis ce que je suis, c’est parce que d’autre on bien voulu partager avec moi. Maintenant, on vit une époque très égoïste, ou on a détourner le droit d’auteur pour des mauvaises causes. Au départ, pour protéger des artistes, maintenant les droits sont entre les mains de personnes qui ont rien à voir avec les créatifs, des biznessmans très douteux et ne paye pas correctement ceux qui ont réellement contribué à la création.
    D’ailleurs, il existe de nouveaux modèles plus juste pour tous (créatifs divers, clients…), mais un petit groupe fait tout pour mentir, cacher, manipuler, etc. pour tout garder entre leur main, contrôler. C’est triste, mais c’est la réalité.
    Megaupload a profité de la situation, mais n’est pas plus injuste que les Major, qui se cache derrière la légalité, pour faire ce qu’elle veut.
    En fait, ce sont tous des voleurs. On vole, les artistes comme les clients.
    En réalité, il faut tout réformer. Le droit d’auteur doit revenir à celui qui a réellement créer, et les financiers recevoir des recettes raisonnable de leurs investissements.
    Ce qui faut, une licence globale. Un monde ou le privée respecte le partage libre et le bien commun aussi, souvent oublié. Car tout ne s’achète pas, mais se partage.
    Ce que je condamne en outre, c’est que le pouvoir est en majorité que du coté d’un petit groupe d’escrocs bien, qui se sont fait une bonne image et de donneur de leçon à la société.

    • 33
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Je ne suis pas hypocrite !
      Je sais que ce que je fais n’est pas bien, j’évite de le faire, et si je me fais attraper je fermerai ma gueule car c’est un risque que je prends.

      Après j’évite de mélanger économie, justice et convictions éthiques ou pseudo moralistes :

      - Oui ce serait bien que tout le monde soit riche, mais ce n’est pas le cas.
      - Oui ça serait sympa de jouer les robins des bois, mais ça serait illégal.
      - Non ce n’est pas bien de pirater une oeuvre, mais je peux encore le tolérer.
      - Non il est hors de question que je tolère que quelqu’un se sucre au passage de plusieurs milliards de dollars.

      En résumé :
      - Partage communautaire « hors la loi » ? Je ne cautionne pas mais je comprends.
      - Escroquerie pour engraisser un gros bonhomme qui s’achète 25 bagnoles de luxe avec ça ? Là par contre je dis non !

  • 34
    kookol Il y a 2 ans

    Hello everyone.

    Quand j’étais un tendre ado j’achetais quoi? moins de 5 albums par an (avec ceux offerts aux anniversaires/Noel…). Car c’était déjà hors de prix. Avec la pression du « piratage » les prix ont heureusement fortement baissé. Mais les taxes fortement augmenté aussi (TVA internet par exemple).

    Avec Napster j’ai telechargé à gogo car c’était nouveau et quelque peut amusant. D’autre part, aujourd’hui j’ai encore tous mes albums (ceux en vinyle ayant tous survécu, au contraire des CD) alors que mes fichiers Napster ont tous disparu.
    Ce que je veux dire c’est que l’achat est aussi un acte militant au profit de l’oeuvre, alors que le téléchargement c’est une facilité, futile, éphemère et de MOINS BONNE QUALITE: pas de packaging par exemple.
    Le piratage ce n’est pas du vol, ce n’est pas un but en soi non plus. Ce n’est pas parce que les Majors ressassent que c’est du vol que c’est vrai.

    Et rien de m’empêche toujours d’écouter la radio (ou une plateforme de musique légale) et de l’enregistrer avec son ordinateur. Je ne vois pas en quoi dans notre pays (et tous les pays civilisés) de faire de la lutte contre le streaming et le telechargement une priorité. Ya bien plus grave à s’attaquer et un modèle de société à construire. Il suffit d’ouvrir les yeux et de voir combien de gens vivent mal et que l’on veut en plus couper l’accès à la culture.

    Sauf à vouloir nous brider comme des chinois.

    Des fois je pense que les sociétés totalitaires que nous (l’Occident) avons combattu seraient fières de tout ce qu’on met en place sous des termes soi disant modernes: antipiratgage, antiterrosisme, etc…

    Dernière chose: quand j’achète un fichier itunes ou un album au magasin; je paye les droits d’auteur (en plus du reste) et la loi dit que une fois que c’est payé, c’est payé et j’ai le droit d’écouter sans modération.
    Si je perds mon fichier ou mon album je devrai REPAYER ces droits. Est-ce normal? NON.
    Alors tant que ceux qui crient au vol voleront alors je serai du côté des volés, les moutons qui se font tondre: c’est NOUS.

    • 35
      kookol Il y a 2 ans

      NB: à noel ou aux anniversaires ou à la saint valentin ou à la fête des maman / papa. Vous offrez un CD piraté ou bien l’original?
      :)

    • 36
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Je ne prétend pas que le système soit parfait loin de là ! Les histoires de DRM ont d’ailleurs fait grand bruit à une époque.
      Je dit juste que quand des règles ne conviennent pas, violer ces règles n’est pas une solution qu’on peut cautionner, quand bien même elle soit « juste ».
      Et quand je dis « juste », ça soulève de nouvelles questions : juste selon qui ? pour qui ? qui a le droit de changer les règles établies en la matière ? Etc.

  • 37
    Robin Il y a 2 ans

    Un bon sujet polémique qui fait couler beaucoup d’encre, j’ajoute la mienne :). Je suis plutôt d’accord avec toi Fabien. C’est le taule et beaucoup de personne s’insurge sans raison. Proposer gratuitement un produit qui a été crée par d’autre c’est une chose. Devenir millionnaire en vendant le travail d’autrui c’est une autre. A la poubelle Megaupload ! Vive le P2P

  • 39
    Donwar Il y a 2 ans

    Plutôt que chercher à arrêter les pirates et les services qu’ils utilisent, essayons de créer une licence globale et partant justement de ce fameux abonnement, les gens sont prêt à payer 10/mois pour tout avoir, proposons pareil!

  • 40
    Blog Geek Il y a 2 ans

    Extrait d’un dossier publié ce jour « Le piratage d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles, qui reste à un niveau élevé malgré les actions positives de la Hadopi, (qui) a continué à avoir un impact très négatif sur le secteur de la vidéo. Cet effet a notamment ralenti la croissance du Blu-ray et de la VOD »

    Source : ZDNet / SEVN http://www.zdnet.fr/blogs/digi.....768078.htm

  • 41
    Anonyme09713 Il y a 2 ans

    Non non et non ! Kim Doctom se prend 50 ans de prison alors que des tueurs que 20 ans, c’est du délire total mais vraiment là !
    Alors que pourtant le cinéma continue sa croissance positif.
    Donc des donnés sont plus important qu’une vie humaine à 30 ans de prison près !
    Fausse liberté, fausse égalité, faux droits !
    Comment sortir de cette matrice ? Libérer votre esprit (ça ne concerne pas que ça)

    • 42
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Pour l’instant Kim n’a pas encore été condamné à quoi que ce soit
      Le comparatif avec le tueur dont j’ai oublié le nom qui fait 20 ans est hors de propos puisqu’il est jugé dans un autre pays …

  • 43
    trap Il y a 2 ans

    pour être totalement honnête, il aurait fallu prendre en compte ce que je me suis évertué à t’expliquer plus haut, sources à l’appui, concernant ces soit-disant mauvais chiffres dû au piratage. Je ne prétend pas prêcher la bonne parole, mais je pense vraiment qu’un blogueur voulant rester le plus crédible possible dans ses propos, doit utiliser ses souvenirs de dissertations ^^ : thèse, antithèse, synthèse. Bon, je sais, ça fait ringard à l’heure de twitter, facebook et toutes ces infos balancés à la va-vite, mais pour moi il en va de la crédibilité du propos de l’auteur : trop de parti-pris tue la qualité de l’info, ce n’est pas applicable uniquement à la télévision ou à la presse-écrite ;)

    Tu t’es attaqué à un sujet relativement complexe, il aurait plus crédible à mon avis de tenter autre chose qu’un simple écho du discours des majors… et de répondre aux arguments apportés par tes internautes, pas de les ignorer pour assener uniquement des communiqués de l’industrie. Sauf si tu cherches juste à polémiquer pour faire du buzz ;)

    Quoi qu’il en soit, bonne continuation pour ton blog ! IMHO, attention juste à laisser un peu de place à la réflexion sur des sujets aussi… sensibles !

    • 44
      Blog Geek Il y a 2 ans

      Hello trap
      Ne prends pas mal ce que je vais dire, je ne dénigre pas tes propos, et je n’essaye pas non plus de te tourner en ridicule.
      Avant d’être blogueur, je suis avant tout consultant en marketing dans le secteur internet/telecoms/média. Après comme je le dis parfois ici je ne peux malheureusement pas publier les études et les livrables que je réalise pour des clients. Un petit contre-exemple ici mais tu n’imagines pas à quel point j’ai du lutter pour ça avec ma direction : http://pix-geeks.com/marketing/multi-ecrans/
      Bref tout ça pour dire que je ne balance pas n’importe quoi juste pour buzzer, il en va aussi de ma crédibilité ;)

      Le discours des majors je m’en tamponne, je ne suis ni de leur coté ni de celui des utilisateurs de MegaUpload ni de celui de Kim Dotcom en fait.

      J’exprime mon point de vue, et évidemment tu es libre de ne pas être d’accord sur le fond et la forme. J’espère que tu reviendras quand même me lire et réagir si tu n’es pas d’accord !

      PS : et … je force un petit peu le trait aussi pour buzzer bien sur ;)

  • 45
    Misanthrope7 Il y a 2 ans

    Ah ah ah je vois que tu as joué la carte proche du troll mais en toute honnêteté et c’est clair que les foudres des offusqués devaient s’abattre sur toi :)
    Bon… Je suis d’accord avec toi sur le fond du sujet, le piratage est illégal et je ne suis pas vraiment pour.
    Cependant, ce qui me dérange le plus aujourd’hui c’est de voir tout l’argent que les majors récupèrent sur le dos des artistes, les vrais, ceux qui sont derrière les films/livres/musiques/etc.
    Le piratage a toujours existé. Etant jeune, je collais mon baladeur enregistreur cassettes autoreverse (la classe à l’époque, en plus il faisait radio… Je l’ai toujours tiens :) ), sur les baffes de la télé pour enregistrer les musiques qui passaient sur le TOP50 (avec Marc Toesca). Je ne le savais pas mais déjà, je piratais mais cela semblait tellement normal :)
    Bref… Je suis un peu dèg que MU ait fermé car suivant les films visionnés en streaming (trop chiant le download, ça prend de la place et tout), cela me donnait l’envie d’acheter l’original.
    Je ne pense pas que l’industrie ait perdu tant que cela à cause du piratage mais le peu qu’ils perdent est tellement énorme à leur yeux que cela les fait criser. C’est un peu comme dans le film La Folie des grandeurs avec Louis de Funès et Yves Montand. Le premier se réveille en criant au vol car il lui UNE pièce d’Or. Les majors, c’est pareil, elles ne peuvent imaginer d’avoir un bénéfice qui puissent stagner ou réduire, il doit impérativement être en hausse alors qu’il est déjà important voire immoral aux yeux de personnes comme toi ou moi.
    Bref… ;)

    • 46
      Blog Geek Il y a 2 ans

      oui je trolle un peu (difficile de le nier) mais j’en avais un peu marre aussi des gens qui n’arrêtaient pas de crier partout « on bafoue la liberté et gnagnagna ». Le débat a lieu ailleurs.
      J’ai même reçu un communiqué de presse d’Eva Joly qui s’offusquait qu’on ait fermé Megaupload et que l’attitude de Sarkozy était honteuse sur ce sujet. Bref on nage en plein délire de campagne électoral sur des sujets pas du tout maîtrisés par les candidats ;)

  • 47
    Nawrageek Il y a 2 ans

    ça reste un point de vue à respecter ! Mais comme tu as dit, moi aussi je ne suis pas d’accord sur la façon dont on fait les choses : en particulier les lois SOPA et PIPA ..

  • 48
    Julien Il y a 1 an

    C’est fou qu’en quelques années, le fait de voler des centaines de milliers d’oeuvres sur internet soit devenu tout à fait normal. Parfois, quand trop de monde se met à franchir un interdit, tout le monde l’accepte comme quelque chose de légal et critique le fait qu’on les rappelle à l’ordre. C’est comme les histoires des limitations de vitesse en voiture. Quoi qu’il en soit, ca pose des questions sur l’humanité !

  • Sujets liés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
    Partagez cet article










    Submit