Lundi 23 Octobre 2017

2 faux employés de la ville de Paris ont volé des oeuvres d'Invader

Si vous vous baladez souvent dans la ville de Paris, vous aurez surement remarqué ces petites mosaïques sur les immeubles parisiens à l’effigie des petits vaisseaux spatiaux du jeu vintage Space Invaders.

Oeuvres de l’artiste parisien Invader, ces fresques sont depuis le début du mois d’août, la cible d’un duo de voleurs se faisant passer pour des employés de la ville de Paris.

2 faux employés de la ville de Paris ont volé des oeuvres d Invader

Plus d’une dizaine d’oeuvres dérobées

Repéré par des passants, le duo qui se faisait passer pour des employés municipaux a été pris en photo en train d’enlever plusieurs mosaïques à l’aide d’outils et d’une échelle.

2 faux employés de la ville de Paris ont volé des oeuvres d Invader

Quand un membre du duo décollait les oeuvres en plein jour, le second était chargé de répondre aux interrogations des passants, comme si de rien n’était.

Sur sa page Facebook, Invader confirme bien qu’il s’agit d’un vol et a signalé les individus via une publication.

2 faux employés de la ville de Paris ont volé des oeuvres d Invader

L’affaire est remontée jusqu’au maire (PS) du XIIIe, qui connaît bien l’artiste dont les œuvres sont particulièrement présentes dans l’arrondissement, ainsi que dans le quartier de l’Hôtel de Ville.

Les deux individus interpellés

Signalés par de plus en plus d’individus, le duo vient enfin d’être interpellé à Paris selon Le Parisien.

Déférés devant le parquet de Paris, les deux hommes sont visés par une plainte de la municipalité contre X pour usurpation d’identité. Les voleurs devront également expliquer ce qu’ils faisaient à décoller les mosaïques pour les embarquer dans leur voiture…

Le street-artiste Invader est mondialement connu pour ses mosaïques collées un peu partout dans le monde (Paris, New-York, Maroc, Espagne, Tanzanie…). Et selon les spécialistes, une œuvre d’Invader peut se revendre à quelques milliers d’euros, ce qui peut facilement expliquer les motivations des 2 individus…

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+