Mardi 23 Mai 2017

Une entreprise belge greffe une puce RFID dans la main de ses employés

Anthony Brogat
13/02/17
Anthony Brogat

C'est la société belge Newfusion qui a eu l'idée de cette curieuse initiative : implanter une puce RFID dans la main de 8 de ses employés. La raison officielle : leur permettre d'ouvrir les portes et d'allumer leur ordinateur sans badge. La raison officieuse...

8 cobayes

Une entreprise belge greffe une puce RFID dans la main de ses employés

Pas de panique, les employés étaient tous volontaires. Pas question de leur forcer la main ! Couverte par l'entreprise, l'opération a été rapide et indolore. Équipés de leurs nouveaux super pouvoirs, les 8 cobayes peuvent maintenant débloquer la porte d'entrée et leur ordinateur sans badge. Mais les puces RFID pourraient offrir de nombreuses autres possibilités comme par exemple activer toutes sortes d'appareils d'un simple mouvement de la main. En cas d'accident, l'employé aurait toujours sur lui toutes les données personnelles indispensables aux secouristes. Mais les puces RFID ont aussi un côté obscur...

Étiqueter comme du bétail

Une entreprise belge greffe une puce RFID dans la main de ses employés

Pour Alexis Deswaef, le président de la ligue des Droits de l'Homme, les puces RFID représentent une réelle atteinte à la liberté :

C’est un outil de contrôle total. On peut savoir à quelle heure l’employé a commencé son service, quand celui-ci a pris sa pause cigarette. On analysera ensuite s’il est assez productif ? Que fera-t-on de cette collecte de données ? Dans le futur, braderons-nous un peu plus nos droits à la vie privée pour plus de sécurité ou de confort ?

Et vous, vous laisseriez-vous pucer pour quelques pouvoirs de Jedi ? Quitte à être localisable à tout instant par votre employeur, ou par n'importe qui d'autre ?

Une entreprise belge greffe une puce RFID dans la main de ses employés

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

  Laisse un commentaire

Publisher Google+