Vendredi 20 Octobre 2017

Drop Dead Diva : une série qui n’en fait pas des tonnes

Série récente diffusée depuis 1 an sur la chaîne téva, et depuis plusieurs mois sur M6, Drop Dead Diva passe inaperçue. Pourtant, très loin d’une série féminine de seconde zone, cette petite bombe mérite toute notre attention.

drop_dead_diva_generic_1600_x_900_px_0

Un scénario plutôt funèbre

L’histoire est un doux mélange de Freaky Friday et de Dead Like Me. Deb, mannequin superficielle américaine pure souche décède dans un accident de voiture pendant qu’elle procédait à sa retouche maquillage. Suite à un problème d’ordre technique chez le Tout Puissant, elle se retrouve projetée dans le corps de Jane, une avocate qui venait de succomber à une blessure par balle. Oui mais voilà, Jane est une brillante, très brillante avocate avec un goût prononcé pour les donuts. Ainsi, Deb va devoir composer avec un cerveau exceptionnellement intelligent, un corps plutôt rondelet, et sa mémoire de blonde un poil pimbêche.

Ally Mc Beal ? Oui mais en mieux !

Chaque épisode ressemble d’assez près à ceux de la très célèbre avocate Ally Mc Beal, en ce sens que l’héroïne est déjantée, pétillante mais surtout on a le droit à plusieurs procès du même ordre (histoire de divorces, de clonage de chiens, ou de licenciement abusif …). Même si les personnages secondaires n’ont pas la même force de caractère que ceux d’Ally Mc Beal, on ne résistera pas à son assistante coréenne et son ange gardien fan de comédies romantiques.

Pourtant, la série se démarque encore un peu plus car elle est menée de manière intelligente. Elle ne tombe pas dans la facilité Ugly Betty like avec une grosse affublée de bagues, de grosses lunettes et de complots à deux balles pour un magazine de mode dont tout le monde se fout. Drop Dead Diva est bien plus maline ! Les problèmes liés aux rondeurs et aux différences sont évoquées mais ne constituent pas le thème principal de la série. Bien au contraire elle montre l’épanouissement d’une femme. Car avant d’être ronde, maigre, grande ou petite, les femmes sont avant tout des femmes.

Sans tomber dans le cliché, cette série est drôle, et légère. Même si le scénar semble un peu facile, vous serez très vite séduits par le personnage de Deb et son évolution dans le corps de Jane, qui comprendra avec le temps que l’on peut être ronde tout en étant belle, sexy, et épanouie.

DOSSIERS
Planning complet Séries TV

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+