Dimanche 20 Août 2017

Un drone volant que vous pouvez manger

Anthony Brogat
15/09/16
Anthony Brogat

L’idée d’un drone comestible vous semble farfelue ? Les associations humanitaires y voient une chance inespérée d’aider au mieux les populations en difficulté. Explications.

Le problème du parachutage de vivres

drones-comestibles-pouncer

Parachuter des rations alimentaires coûte de l’argent. Beaucoup, beaucoup d’argent. On ne fait pas voler un énorme avion militaire en claquant des doigts ! Au problème financier s’ajoute le problème de l’imprécision du largage qui engendre toujours son lot de pertes (et même parfois d’accidents).

Un drone comestible pour un largage propre et sans gâchis

pouncer4

C’est à l’ingénieur Nigel Gifford que l’on doit « Pouncer » un drone ultra précis qui se mange. L’engin en question, toujours à l’état de projet, sera équipé d’une paire d’ailes et d’un fuselage pleins de nourriture (offrant un minimum de 3500 calories) et d’eau ainsi que d’une structure en bois pouvant être recyclée ou brûlée au besoin.

Cerise sur le gâteau, la nourriture que transportera Pouncer serait plus adapté au régime alimentaire des populations dans le besoin. Un point important dont on ne parle jamais…

Côté maniabilité, Nigel Gifford affirme que son drone comestible offrira une grande précision, à une dizaine de mètres près. Le premier largage est prévu pour 2018.

pouncer3

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+