Lundi 21 Août 2017

Disney quitte Netflix pour lancer sa propre plateforme

Guillaume Mathieu
11/08/17
Guillaume Mathieu

Une mauvaise nouvelle en chasse une bonne chez Netflix. Juste après avoir annoncé l’acquisition de Millarworld, comme nous en avions parlé récemment, Netflix vient d’apprendre, par l’intermédiaire de Bob Iger le président de Disney, que le partenariat qu’ils avaient s’arrêtera fin 2018.

Il précise que Disney reste en bon termes avec Netflix mais que la société souhaite adopter une stratégie différente et compte lancer sa propre plateforme de streaming dans le but de concurrencer Netflix.

Disney quitte Netflix pour lancer sa propre plateforme

Une offre 100% Disney

En 2019, Disney aura lancé son projet avec un contenu uniquement dédié aux productions Disney et sera la seule à proposer l’intégralité de son catalogue (à savoir les films des studios Walt disney, de Pixar, et de Star Wars, ainsi que les contenus Disney Channel, Disney Junior et Disney XD). La firme lancera également des productions dédiés à la nouvelle offre. Et afin de créer ce service de streaming, Disney souhaite devenir actionnaire majoritaire de BAM Tech dont il détient déjà un tiers des actions. Bam Tech est une société de diffusion vidéo, leader sur le marché américain et qui gère entre autres le streaming de HBO (Game Of Thrones)

En revanche, et c’est une bonne nouvelle, les séries estampillées Marvel devraient apparemment rester sur Netflix et d’autres séries pourraient même y être développées.

Disney quitte Netflix pour lancer sa propre plateforme

L’entreprise aux grande oreilles se lance donc totalement dans l’ère du numérique et cela devrait tout changer comme l’a déclaré Bob Iger:

Cette acquisition et le lancement de nos services de vidéos à la demande représentent une stratégie de croissance entièrement nouvelle pour la société, qui profite de l’incroyable opportunité que met à disposition l’évolution de la technologie et qui nous permet de tirer profit de la force de notre industrie.

Ce système permettra à la firme de proposer un contenu adapté aux envies des clients. Pour Iger, le streaming est une opportunité très lucrative:

Je pense que les possibilités de monétisation sont extraordinaires pour notre groupe. Nous croyons qu’en fin de compte – je ne sais pas quand – la profitabilité, la capacité à générer du revenu de cette initiative est substantiellement plus élevée que ce que rapportent les modèles d’affaires actuels.

Une décision non sans risque

Plusieurs points font que cette décision est risquée, et étrangement, que ce soit en cas de réussite ou d’échec. En effet, si le système de streaming cartonne, Disney risque de voir ses chaines de télévision perdre des spectateurs et donc perdre des revenus publicitaires. Cela pourrait se ressentir également pour le cinéma. Il suffirait pour les abonnés d’attendre quelques mois pour retrouver les films sur l’offre.

Disney quitte Netflix pour lancer sa propre plateforme

Et si le système ne marche pas? Est ce que le spectateurs auront envie de payer pour avoir uniquement du contenu Disney? Il faudra que le prix de l’abonnement soit raisonnable. Disney devra faire attention à ne pas appliquer un prix supérieur au tarif actuel de ses concurrents.

La plateforme devrait donc arriver début 2019, et on ne sait pas encore si cette offre sera réservé aux américains ou à l’international. Il y a de fortes chances qu’elle soit ouverte à tous comme le fait Netflix ou encore Amazon.

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+