Mercredi 18 Octobre 2017

Cyborg : un homme remplace son oeil par une caméra

28/01/16
Anthony Brogat

Ceci n’est pas le synopsis d’un film SF de série B : Rob Spence a 9 ans lorsqu’un accident avec une arme à feu le blesse grièvement et lui fait perdre la vue à l’œil droit.
Si la technologie actuelle n’a pas encore les moyens de remplacer cet oeil par une prothèse bionique, elle lui permet toutefois d’exploiter « autrement » cette cavité orbitale vide…

Eyeborg, un oeil cybernétique qui filme tout

oeil de cyborg

Eyeborg, c’est le surnom évocateur, contraction de « eye » et « cyborg », que s’est lui-même donné Rob Spence. Ce sobriquet qui sonne si bien à nos oreilles de geeks est pourtant trompeur : l’oeil en question n’est pas relié au nerf optique et ne permet pas à Rob de voir comme en avant.

En revanche, il lui permet de filmer tout ce qu’il voit par simple pression sur sa tempe. Oui, vous avez bien lu, la caméra s’active lorsque qu’une pression est réalisée sur un aimant présent dans la tempe de Rob.

Par souci de sécurité, la capacité d’enregistrement de la caméra ne dépasse pas 3 minutes. Un risque de surchauffe à quelques centimètres à peine du cerveau serait en effet bien mal venu…

Un projet de cyborg initié en 2011

oeil caméra de Rob Spence

Pour l’apprenti Steve Austin Adam Jensen, ce projet d’oeil-caméra ne date pas d’hier. Les 1ers essais remontent à 2011. Depuis, Rob n’a cessé de perfectionner son prototype pour arriver finalement à cette petite prouesse technologique : un oeil caméra équipé d’un émetteur radio capable de transmettre sons et images à un récepteur.

L’homme bionique a tellement fait parler de lui que la série Dark Net diffusée sur la chaîne Showtime devrait même lui consacrer un épisode.

Si vous envisagez vous aussi de vous faire « optimiser », direction le site officiel d’Eyeborg où vous seront dévoilés quelques secrets pour devenir un véritable synthétique (pardon Bishop !) un véritable homme artificiel.

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+