Mercredi 20 Septembre 2017

Critique Sharknado 4 : le meilleur nanard de l'été

Fabien Elharrar
1/08/16
Fabien Elharrar
Fiche du film Sharknado 4: The 4th Awakens
Sharknado 4: The 4th Awakens
2

Sortie : 31/07/2016
Réalisation : Anthony C. Ferrante
Avec : David Hasselhoff, Gary Busey, Ian Ziering, plus
  2 NEWS SUR CE FILM

On n’a pas été invités à l’avant première de Star Wars Episode VII, sans doute que Disney estimait qu’avec seulement 117 articles sur le site on n’en avait pas assez parlé pour mériter une place, ce que nous ont confirmé des RP ultra-compétents…

Mais entre nous on s’en fout parce que nous tout ce qui nous intéressait c’était d’être invités à l’avant première de Sharknado : the 4th Awakens.

C’est donc à la fois fébriles et surexcités que nous nous sommes rendus la semaine dernière dans une salle de projection tenue secrète (pour éviter les mouvements de foule) pour découvrir cette pépite du 7ème art.
On attendait beaucoup du film et autant vous le dire tout de suite : on n’a pas été déçus !

sharknado-2-17-saint-pauly-wtf

La franchise Sharknado a débuté en 2013, par un premier téléfilm d’horreur de série B assez ennuyeux il faut l’avouer, qui se terminait par une tempête de requins au bout d’une heure très poussive de film.
Si les 4 téléspectateurs qui étaient tombés dessus par hasard pensaient que SyFy en resterait là, l’histoire leur a donné tort : en 2014 est sorti Sharknado 2: The Second One suivi l’an dernier de Sharknado 3 Oh Hell No!

La différence avec le premier épisode ? Une montée en puissante vers le nanard assumé avec effets spéciaux foireux, jeux d’acteurs en mode AB Production, caméos surréalistes et scénario bien ridicule.

3aa1b1472fd8f1856cbd4e375b2ea17a_large

Mais au final c’est exactement comme pour les films de super-héros : le spectateur qui entre dans la salle en se disant qu’un alien en slip qui vole c’est ridicule va forcément détester le film, par contre si vous jouez le jeu vous pourriez passer un bon moment !

Les tornades de requin sont de retour et elles ne sont pas contentes

Si Sharknado 2 était plus déjanté et le 3 complètement délirant (avec quand même des requins dans l’espace – au fait il sort quand Machete in Space ?) le 4 est encore plus débile et hilarant.

Le réalisateur Anthony C. Ferrante a tout mais alors vraiment tout donné pour ce film, limite trop :

  • Il a réussi à caser dans le long métrage des références bien grasses à Twister, Massacre à la tronçonneuse, Christine, Le Magicien d’Oz, Star Wars, Star Trek, Alerte à Malibu et Iron Man.
Critique Sharknado 4 : le meilleur nanard de l été
Appréciez le jeu de mot dans le titre et l’inspiration de l’affiche !
  • On a droit à toute une série de sosies plus ou moins réussis (+1 pour le sosie de Nick Nolte)
  • Et surtout à une ribambelle d’acteurs et de caméos, avec les héros des épisodes précédents en tête : Ian Zering de Beverly Hills (vraiment en très grande forme pour ses 52 ans), David Hasselhoff d’Alerte à Malibu (qui lui aussi à repris le sport à 64 ans pour le reboot sur grand écran) et Tara Reid d’American Pie (qui elle par contre a pris un coup de vieux, elle n’a que 40 ans)

geùlron

Mais que vaut le film ?

Bon alors pour ce qui est du film, autant dire que vous n’aurez pas le temps de souffler une seule seconde : les scènes d’action se succèdent encore et encore et encore et encore et ça n’en finit pas !

Des tornades de requins, de pétrole, de feu, de vaches, de pierre, de sable et j’en passe dévasteront toutes les villes des Etats Unis pendant un peu plus d’une heure de film.

Au niveau visuel aussi ils ont mis le paquet … enfin avec un iPhone.
Si au début du film les effets spéciaux sont presque corrects, il y a une telle débauche de scènes d’action surréalistes qu’ils ont du vite arriver au bout du budget initial ce qui donne au film un petit coté « hommage à Ed Wood ».

Attention ce n’est pas là un reproche, bien au contraire : pour peu qu’on se prenne au jeu ça rend le film encore plus drôle malgré la succession ininterrompue de morts violentes par attaques de requins.

En résumé ce n’est surement pas le film de l’année, mais si vous n’êtes pas encore partis bronzer sur le sable fin de Paris Plage, on vous conseille d’inviter quelques potes à la maison jeudi prochain, de préparer les bières et de commander des pizzas pour déguster ce délicieux nanard sur Syfy !

Le meilleur nanard de l’été

Le long métrage remporte haut la main la palme du meilleur nanard de l’été, et au moins c’est assumé.

On n’a pas encore tout vu, mais entre Tarzan, Independence Day : Resurgence ou Insaisissables 2, on peut vous dire qu’on a déjà pas mal souffert dans les salles obscures ces derniers jours.

Espérons maintenant que Suicide Squad ne viendra pas rallonger cette liste !

Vous êtes des millions à nous avoir posé la question : oui, il y aura bien un Sharknado 5 !

Sans vous dévoiler la fin du film, il n’a pas de scène post-générique, mais il termine sur un énorme cliffhanger qui répond à la question que vous vous posez tous : oui il y aura bien évidemment un Sharknado 5 l’an prochain !

Nous on vous parie 1 euro qu’il y aura des aliens dans le film, parce que là on a vraiment épuisé tous les sujets terrestres…

Noter : Sharknado 4: The 4th Awakens

sharknado 4 resume

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+