Jeudi 19 Janvier 2017

Critique Nerve : un film électrique

Agnès Krief
23/08/16
Agnès Krief
Fiche du film Nerve
Nerve

Titre original : Nerve
Sortie : 24/08/2016
Réalisation : Ariel Schulman
Avec : Dave Franco, Emily Meade, Emma Roberts, plus
  1 NEWS SUR CE FILM

Encore un « teen movie » de l’été, on avait tout lieu de s’inquiéter et pourtant …  Nerve est finalement une bonne surprise !

maxresdefault

Vee/Vénus (Emma Roberts) est une lycéenne sage de la banlieue new-yorkaise, dont on devine la personnalité beaucoup plus volontaire qu’il n’y parait, puisqu’au début du film, à l’insu de sa mère, elle renonce à son admission dans une grande école.

636056631958427251571039319_nerve-emma-roberts
Poussée par Sydney (Emily Meade) sa très délurée meilleure amie et star du jeu, elle finit elle aussi par s’inscrire sur Nerve, un jeu en ligne illégal qui bat tous les records en nombre d’utilisateurs.

Les membres du réseau se répartissent en deux catégories : les « Voyeurs » qui proposent des défis et paient pour voir en direct les « Joueurs » les relever.

nerve-film-emma-roberts

Plus les défis sont difficiles, plus les vainqueurs gagnent d’argent !
Les perdants, conspués, sont par contre écartés avec virulence…

Premier défi pour Vee: embrasser pendant 5 secondes un inconnu, le très sexy Ian (Dave Franco) qui s’avérera rapidement être en réalité un autre « Joueur ».

Plébiscités par la communauté, ils feront équipe pour découvrir très vite qu’ils sont épiés et manipulés par une meute de « Voyeurs ».

488008

Une mise en scène énergique et un scénario qui tient la route

D’abord gentillets, les défis deviennent en effet de plus en plus dangereux, obligeant les deux joueurs, pris dans un engrenage infernal, à risquer littéralement leur vie.

La mise en scène d’Ariel Schulman et d’Henry Joost est alerte, haletante même, on ne s’ennuie pas une minute et on y croit d’autant plus qu’ils décrivent un phénomène de société actuel, poussé à son paroxysme le plus inquiétant où la vie n’a plus d’importance.

273589_1467661479.8682
Le scénario fait des références évidentes aux épreuves qu’affrontent les héros mythologiques et aux implacables jeux du cirque de Rome, notamment dans une belle scène de combat où les « like » et les « dislike » des « Voyeurs » rappellent les pouces levés ou baissés des foules antiques davantage que de Facebook.

La musique rythme des images souvent graphiques, lumineuses, colorées, dynamiques, dopées par l’univers geek, bien exploitée aussi dans un générique très réussi.

Les manipulations perverses de Nerve font froid dans le dos. Jeunesse irrémédiablement perdue ?

La fin du film réserve des surprises … mais attention, parfois la réalité dépasse la fiction.

A voir dès le 24 août, décharge d’adrénaline garantie !

Noter : Nerve

Note IMDB
3.0
Note PIX GEEKS
3.5

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

critique nerve

nerve film fin

spoil film nerve

Spoil fin de nerve

  Laisse un commentaire

Publisher Google+