Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

16/11/17
Ashleymagnus
Fiche du film Coco
Coco
3.5

Titre original : Coco
Sortie : 29/11/2017
Réalisation : Lee Unkrich
  4 NEWS SUR CE FILM

7 ans après la sortie de Toy Story 3, les studios Walt Disney et Pixar Animation se sont à nouveau associés pour nous offrir le film Coco qui sortira le 29 novembre prochain.

Pourquoi tant d’attente avant cette nouvelle collaboration ? Tout simplement parce que la préparation de ce film d’animation aura pris 6 ans, entre la création de l’histoire, les visites au Mexique pour s’imprégner de l’ambiance, le design de tous les personnages. Les techniques d’animation diffèrent selon ceux-ci et l’ajout de musiques pour rendre ce film vraiment vivant et culturellement enrichissant ont encore retardé sa sortie.

La question est donc : est-ce que l’attente en valait la peine ?

Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

Coco : un thème risqué

Coco traite du thème del dia de los muertos (le jour des morts) qui consiste traditionnellement au Mexique à célébrer la mémoire de ses ancêtres en leur rendant hommage. On cuisine pour eux des plats qu’ils aimaient de leur vivant, on décore leurs tombes, etc.

Bien que le film parle de Miguel, un enfant à qui l’on interdit tout rapport à la musique alors qu’il rêve d’être guitariste, la notion de la mort pour un film qui s’adresse d’abord à un public jeune n’était à priori pas évidente à aborder.

Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

Il faut savoir que le jour des morts en Amérique Latine n’a pas du tout de connotation négative. En effet il s’agit d’un moment festif et de mémoire collective, une célébration sur le thème de l’échange et de la famille.

Lee Unkrich, réalisateur du film nous a expliqué que le film traitait au départ d’un garçon faisant son deuil en participant à cette fête, puis le film est devenu tout le contraire, en racontant la vie d’une famille qui n’oublie pas les siens, qui se souvient.
Cette vision semblait s’imposer naturellement en prenant la définition mexicaine de cette fête, car la tristesse de la mort est davantage liée à l’occident (une vision que Lee a jugée trop américaine).

Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

De ce fait, la chanson Remember me (« Ne m’oublie pas » dans sa version française) qui apparaît à plusieurs reprises dans le film est la clef de celui-ci.

La productrice Darla Anderson nous a expliqué que pour choisir les voix du film, un petit test de chant a été donné pour voir si cette chanson pouvait être interprétée de manière différente (exubérante, douce comme pour un bébé, etc.) selon les situations du film. Puisque ce test a été fructueux, la chanson va même jusqu’à guider l’histoire de Coco.

Coco : une belle histoire culturelle pleine de rebondissements

Diney et Pixar nous offrent un film de qualité qui nous rapproche des cultures étrangères.

Les sujets traités ne sont au départ pas évidents à raconter puisqu’on fait face à la mort et à l’interdit dans cette famille mexicaine qui empêche la musique d’entrer dans son quotidien.

Les studios ont dû faire preuve d’un colossal travail pour rendre les squelettes sympathiques, amusants et « vivants » avec cette âme qui les anime. En effet, pour un film destiné aux enfants mieux vaut éviter de donner un côté effrayant aux squelettes, qui sont donc maquillés pour el dia de los muertos.

Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

Les musiques dynamiques et chargées d’émotion nous portent tout au long du film, ce qui n’en fait pas un « musical » pour autant.

En parlant d’un pays dont la musique est l’essence-même, nous n’en attendions pas moins ! Des musiques qui mêlent l’espagnol à notre langue (anglais ou français selon la version) et nous font entrer dans cet univers joyeux, mais nous ont également mis les larmes aux yeux.

Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

Nous avons demandé à Lee et Darla quel était leur monde préféré entre celui des vivants et celui des ancêtres, ainsi qu’aux doubleurs, et leur réponse est unanime :

Nous n’avons pu en visiter qu’un seul que nous apprécions mais l’autre nous donne un certain espoir sur ce que nous pourrions trouver après ce monde-ci.

Telle l’entrée de Dorothy dans le monde du Magicien d’Oz, Miguel va pouvoir découvrir un monde totalement différent de celui qu’il connaît qui est assez plat avec une dominante d’orange (fleurs, bougies, lumières, chaleur familiale). Il va pénétrer dans un monde tout en verticalité, bourré de couleurs qui attirent l’œil, comme le rose, le bleu et le vert (feux d’artifice, guirlandes, habits) qui correspondent aux tonalités de ce monde de spectacle nocturne.

Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

Pourquoi ce titre ?

Pour ce qui est du titre du film : Coco, celui-ci est assez énigmatique puisque Mama Coco est l’arrière grand-mère de Miguel, un personnage qui apparaît assez peu et n’interagit pas beaucoup avec les autres personnages (puisqu’elle est très âgée et ne se lève pas de son fauteuil).

Cependant, après le visionnage du film on comprend mieux sa place centrale.
Je trouve assez appréciable que le titre ne soit pas basé sur l’identité de Miguel car même s’il s’agit du personnage principal : Coco fait le lien avec les anciens jusque dans son titre.

Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

Le doublage par un petit et un grand enfant

Pour ce qui est du doublage français, je trouve qu’un très bon choix a été fait.
Ary Abittan interprète la voix d’Hector, squelette un peu perdu dans un monde beaucoup trop grand pour lui, et Miguel est doublé par Andrea Santamaria qui donnait précédemment sa voix dans Le Petit Prince.

Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

Qui ne sautillerait pas frénétiquement sur place après avoir été choisi par Disney-Pixar pour doubler un de leurs films ? Et bien Ary et Andrea ont sautillé !

Ary Abittan nous a avoué avoir toujours rêvé de doubler un film Disney pour pouvoir montrer en boucle celui-ci à ses enfants et futurs petits-enfants. On a l’habitude d’un Ary humoriste, gaffeur mais pas forcément sérieux. Il a fait ses preuves en doublant Hector et aux vu de son amusement, il pourrait peut-être être rappelé par les studios pour doubler de nouveau car son travail d’acteur lui donne autant d’authenticité pour l’humour que pour le dramatique.

Pour ce qui est d’Andrea, il a environ le même âge que le personnage de Miguel (12 ans), une passion pour la guitare et une facilité pour les langues latines avec ses origines italiennes. Issu d’un milieu artistique, il s’est vu découvrir une passion pour le doublage et n’omet pas de dire à ses camarades d’école qu’il a doublé un Pixar !

Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

Pour en savoir plus sur les doublages, on vous invite d’ailleurs à lire notre interview des 2 comédiens.

Avis Coco

Coco est vraiment un excellent film, mêlant tendresse et questionnement sur les valeurs familiales et culturelles avec une réalisation exemplaire dans un univers grandiose.

Un seul conseil : foncez voir ce film chargé de magie et de valeurs positives dès le 29 novembre !

Par contre, je vous déconseille de lire le petit paragraphe qui suit si vous n’avez pas encore vu le film…

Critique Coco (Disney) : une invitation à retrouver ses racines

Tant de bons points mais une note qui n’est pas maximale, pourquoi ?

Bien que j’adore l’univers graphique et musical de ce film et que les retournements de situation sont toujours bien appréciés, le plot twist final de Coco est selon moi trop violent.

S’attacher au personnage de De la Cruz alors que ce n’est pas l’artiste épatant que l’on pense c’est bien, en faire un tueur de sang-froid juste pour de la gloire, c’est violent pour un film d’animation destiné à un jeune public… ce qui ne m’empêche pas de mettre un 9/10, mais en visionnant ce genre d’histoires, je m’attends à une chute plus « niaise ».

Qu’Hector ait fait une malencontreuse chute dans l’escalier et que son ami lui vole ses chansons n’aurait-il pas suffi ?

Bande annonce Coco

L'avis d'AshleyMagnus sur Coco

9/10

Des personnages attachants, une trame sonore qui nous porte : Coco est vraiment un succès des studios Disney et Pixar !
L’histoire mêle tendresse et questionnement sur les valeurs familiales et culturelles.
Un film prenant et magique dans un univers grandiose.

Noter : Coco

DOSSIERS

coco critique

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+
Coco : interview des doubleurs Ary Abittan et Andrea Santamaria

Fermer