Mercredi 22 Novembre 2017

Critique Bienvenue à Suburbicon : le dernier film de Clooney est raté

Fiche du film Bienvenue à Suburbicon
Bienvenue à Suburbicon
2

Titre original : Suburbicon
Sortie : 06/12/2017
Réalisation : George Clooney
Avec : Glenn Fleshler, Julianne Moore, Matt Damon, plus

Le prochain film réalisé par George Clooney, intitulé Bienvenue a Suburbicon sortira sur nos écrans le 6 décembre prochain.

L’intrigue se déroule dans l’Amérique raciste des années 1950 dans la petite ville de Suburbicon, où tous les résidents semblent vivre leur rêve américain sur cette parcelle de paradis.
Mais l’arrivée de nouveaux voisins et un cambriolage qui tourne mal vont venir fissurer cette apparente tranquillité…

Bienvenue à Suburbicon : 2 histoires pour le prix d’une

Un scénario de polar initialement écrit par les Frères Coen…

Le scénario écrit par les frères Coen était un mélange de Fargo et Burn After Reading, un thriller humoristique déjanté autour de personnages malchanceux qui prennent de mauvaises décisions.

… inspiré de l’histoire vraie de la famille Meyers

Mais le film s’inspire également de l’histoire de la famille Meyers, les premiers habitants noirs afro-américains à s’être installés en 1957 dans une banlieue de la petite ville de Levittown en Pennsylvanie, uniquement occupée jusqu’alors… par des blancs.
Leur arrivée a alors provoqué une chaîne de réactions racistes et violentes de la part de tout leur voisinage.

George Clooney a donc décidé d’adapter le scénario de Bienvenue à Suburbicon et de situer l’intrigue à Levittown durant la semaine ou les Meyers ont emménagé.

Un film qui donne envie… sur le papier

Ce projet de film semblait parfait :

  • Un scénario écrit en partie par les frères Coen
  • George Clooney à la réalisation
  • Des acteurs de renoms en tête d’affiche comme Matt Damon ou Julianne Moore
  • De seconds rôles efficaces : Oscar Isaac, Noah Jupe (la révélation du film) qui joue le rôle de Nicky, Glenn Fleshler, Alex Hassell ou encore Garry Basabara

Critique Bienvenue à Suburbicon : le dernier film de Clooney est raté

Seulement comme vous commencez à vous en douter, c’était trop beau pour être vrai…

Des personnages insuffisamment travaillés

Le personnage de Gardner Lodge joué par Matt Damon a l’air d’un bon père de famille au début du film. L’image de son personnage va se fissurer au fur et a mesure de l’histoire suite à ses mésaventures et à ses mauvais choix.

Critique Bienvenue à Suburbicon : le dernier film de Clooney est raté

Néanmoins il vous faudra attendre près de 40 min de film, pour commencer à voir une esquisse du « méchant » Gardner Lodge comme promis dans la bande-annonce et ça résume bien l’un des problèmes du film. En effet la psychologie de Gardner et de Margaret, jouée par Julianne Moore, est très peu abordée dans le long métrage, ce qui fait que l’on a du mal à adhérer à ces personnages qui semblent sans profondeur.

S’il y a une performance à retenir c’est celle d’Oscar Isaac dans le rôle de Roger l’agent d’assurance. L’acteur que l’on retrouvera très bientôt à l’affiche de Star Wars 8 tire bien son épingle du jeu, même pour ses seules 10 minutes de présence à l’écran.
Vous ne serez d’ailleurs sans doute pas étonnés d’apprendre que le rôle de Roger était destiné initialement à George Clooney « himself » avant qu’il ne prenne en mains la réalisation de Bienvenue à Suburbicon. Comme quoi l’acteur/réalisateur est capable de rendre des personnages intéressants quand il est motivé s’applique…

Bienvenue à Suburbicon : tragédie ou comédie ?

Tout au long du film, on se dit que George Clooney a du mal à choisir entre les deux histoires (le drame social ou le polar), un éceuil de plus en plus fréquent ces derniers temps (Thor Ragnarok ou Kinsgman 2 en sont 2 autres exemples).
Il est bien dommage que l’intolérance sociale subie par les Meyers lors de leur installation à Suburbicon reste en second plan, elle aurait pu donner une dimension beaucoup plus politique au film, en traitant d’avantage l’aspect humain qui est juste survolé…

Critique Bienvenue à Suburbicon : le dernier film de Clooney est raté

Mais ce qui nous a le plus gênés c’est que le film ne soit pas toujours drôle et manque même cruellement de cet humour grinçant marque de fabrique des frères Coen.
On ne peut s’empêcher de penser à ce que ces derniers auraient pu faire s’ils avaient réalisé eux-mêmes le film.

Critique Bienvenue à Suburbicon : le dernier film de Clooney est raté

Avis Bienvenue à Suburbicon

Même si tout est plein de bonnes intentions (peut-être même un peu trop), Bienvenue à Suburbicon rate le coche. Le traitement de l’histoire est superficiel et on passe nous aussi à côté. C’est bien dommage pour un film aussi attendu…

Au final Josh Broslin, qui était initialement au casting ne doit plus autant regretter de s’être fait couper au montage.

Critique Bienvenue à Suburbicon : le dernier film de Clooney est raté

Une chose est sûr George Clooney ne pourra faire que mieux la prochaine fois et ce ne sera pas très difficile. Il faudra nous croire sur parole si vous voulez gagner du temps et de l’argent…

On croise les doigts et on lui souhaite de ne pas lire toutes les critiques publiées sur son film pour garder le moral.

Bande annonce Bienvenue à Suburbicon

L'avis de caro sur Bienvenue à Suburbicon

4/10

Malgré tout le talent des acteurs et du réalisateur, Bienvenue à Suburbicon ne trouve jamais son rythme. L’histoire est un peu creuse, tous les personnages ne sont pas exploités, l’aspect racial est à peine évoqué et le tout manque cruellement d’humour.
On espère que George Clooney fera mieux la prochaine fois…

Noter : Bienvenue à Suburbicon

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+