Ce cristal de stockage digne de Superman a une capacité de 356 To (soit 22.000 clefs USB)

17/02/16
Anthony Brogat

Cela faisaient des années que les Kryptoniens et les Goa’uld nous soufflaient la solution du stockage de données ultime : le cristal ! Oubliez les disques durs et clés usb moyenâgeuses. Faites place au cristal de quartz, petit, léger, transparent.

Quand un cristal de quartz rencontre un laser…

Le cristal de connaissance de Superman débarque sur Terre

La création d’un cristal de données est digne d’une explication du Colonel Carter.
Pour réaliser cet exploit technologique, les chercheurs de l’Université de Southampton et d’Eindhoven ont utilisé un laser femtoseconde, dispositif qui émet de très courtes impulsions. Ce procédé permet de modifier la structure physique du quartz pour y inscrire des informations sous forme « optique ».

Vous ne regarderez plus un épisode de Stargate de la même façon…

Une capacité de stockage intersidérale

Ce disque de quartz nanostructuré, malgré sa taille ultra compacte, renferme une capacité de stockage qui ferait rêver plus d’un adepte du téléchargement : 356 To. La saga Superman et les 10 saisons de Smallville ne sont rien à côté des incroyables ressources de ce disque dur 2.0.

cristal mémoire

Si on le comparer à une clef USB standard de 16 Go, cela représente donc une capacité de stockage de 22 250 clefs USB.

Certes, nous sommes encore bien loin de la forteresse de solitude de Kal-El et du savoir des 28 galaxies qu’elle renferme, mais c’est un bon début. Et à l’instar du dernier vestige technologique kryptonien, cette invention bien de chez nous est de la taille d’une pièce de monnaie. Et puis ce ne sont pas là ses seuls atouts…

Un cristal mémoire presque éternel

14 000 000 000 d’années (oui vous avez bien lu 14 milliards) c’est la durée de vie de ce cristal de données.
Doté d’une stabilité thermique hors du commun, ce caillou peut parfaitement résister à des températures dépassant allègrement les 1000°C.
Même un regard de la mort du général Zod n’en viendrait pas à bout…

"Ça va remplacer le CD un jour..."
« Ça va remplacer le CD un jour… »

Par contre comme vous l’avez compris il s’agit d’une mémoire de masse non réinscriptible et nécessitant un appareillage colossal pour être gravée. On n’est donc pas prêts de voir débarquer des graveurs de disques de stockage cristal avant un paquet d’années …

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+
Piqo One : le mini ordinateur français écologiquement responsable

Fermer