Jeudi 23 Mars 2017

Des chercheurs imaginent une batterie qui fonctionne à l'urine

Anthony Brogat
21/02/17
Anthony Brogat

La science n'en finira jamais de nous surprendre ! Une batterie qui fonctionne à l'urine, un groupe de chercheurs de l'université de Standford y croit et a même développé un prototype qui fonctionne étonnamment bien...

La fin de la batterie lithium-ion classique ?

Des chercheurs imaginent une batterie qui fonctionne à l urine

Ce que les chercheurs de Standford ont imaginé c'est une solution aux problèmes de coût auxquels se confrontent les batteries lithium-ion lorsqu'il s'agit du domaine des énergies renouvelables. L'urine, elle, présente le double avantage d'être très abordable et accessible. Imaginez en une journée le nombre de batteries que vous pourriez recharger...

Un cycle de vie très long

Des chercheurs imaginent une batterie qui fonctionne à l urine
Testée en laboratoire, la batterie à l'urine de notre groupe de chercheurs montre un cycle de vie particulièrement long avec un taux de rendement de 99.7 %. Michael Angell, étudiant et chercheur à l'origine du projet, s'est basé sur les travaux du professeur Hongjie Dai qui avait mis au point un électrolyte appelé EMIC capable de produire un sel liquide ou un liquide ionique quand on le mélange avec du chlorure d'aluminium. Ce que Michel Angell a imaginé, c'est un moyen de remplacer l'EMIC par de l'urée, composé présent en grande proportion dans l'urine. Pour la petite info, l'urée coûte 100 fois moins chère que l'EMIC même s'il n'offre pas encore le même rendement coulombique.

La prochaine étape ?

Comme Michael Angell la prochaine étape serait d'augmenter la capacité de la batterie tout comme sa vitesse de chargement. Le chercheur est confiant : avec un coût de production aussi dérisoire, son projet s'annonce très viable commercialement parlant et devrait donc attiré les investisseurs. Ill y a fort à parier que l'urine serve dans les futures technologies de stockage de l'électricité (éoliennes, panneaux photovoltaïques...). Pour la petite histoire, ce n'est pas la première fois que l'urine est envisagée dans le cadre d'un projet de création d 'énergie. En 2012 des jeunes nigériens de 15 ans avaient déjà imaginé un générateur électrique dans un genre différent toutefois. Espérons que si Samsung utilise le procédé pour concevoir de nouvelles batteries, elles n'exploseront pas...

Des chercheurs imaginent une batterie qui fonctionne à l urine

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

  Laisse un commentaire

Publisher Google+