Breakthrough Starshot : Stephen Hawking travaille sur un vaisseau interstellaire

18/04/16
Nathan Normant

Le cosmologiste Stephen Hawking s’est lancé dans un projet baptisé Breakthrough Starshot annoncé le 12 avril au One World Observatory à New York.
Ce projet fou sera réalisé en collaboration avec Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, et Yuri Milner, un milliardaire russe connu pour ses projets ambitieux liés plus au moins à l’espace.

L’an dernier le milliardaire avait d’ailleurs investi 100 millions de dollars dans un projet, rien que pour chercher des signaux éphémères extraterrestres, mais cette année il a décidé d’aller directement les chercher !

Le projet Breakthrough Starshot

Le projet Breakthrough Starshot est un programme de recherche qui aura pour but de réfléchir à l’architecture scientifique et technique nécessaire pour la fabrication de sondes interstellaires.

La modique sommes de 100 millions de dollars sera investie dans ce projet de recherche et je n’ose pas imaginer le prix que pourra coûter ensuite la fabrication concrète d’une sonde…

Pour l’instant il n’est pas question de toutes façons de créer des Star Destroyer pour envahir nos voisins de l’espace, mais plutôt de leur rendre une petite visite pacifique non habitée. L’idée consiste donc à fabriquer des nano-vaisseaux attachés à des voiles solaires et poussés par des rayons lasers de plusieurs gigawatts.

Stephen Hawking veut construire un vaisseau interstellaire

Ce dispositif pourrait atteindre 15% de la vitesse de la lumière, soit un chiffre vertigineux de 161 millions de km/h.

Des technologies digne des films de science-fiction

Yuri Milner croit vraiment dans ce projet :
Le concept de Breakthrough reprend des technologies qui sont déjà disponibles ou qui seront probablement disponible dans un futur proche.
Des prototypes de ces nouvelles technologies ont été présentées au moment de l’annonce du projet Breakthrough Starshot, dont la première étape se concentrera sur le Starchip.

Stephen Hawking veut construire un vaisseau interstellaire
Prototype de Starchip

Cette petite galette remplie de technologie pèsera environ 1 gramme et comprendra des capteurs miniatures bourrés de systèmes électroniques pour ce vaisseau :

  • caméras
  • systèmes de communication
  • programmes informatique autonome de navigation (pilote automatique)
  • alimentation électrique
  • etc.

L’ensemble sera attaché à une voile solaire d’un mètre carré, d’une épaisseur de quelques atomes et d’un poids de quelques grammes qui servira de système pour propulser la sonde.

Cette propulsion sera réalisée avec la puissance combinée de plusieurs lasers pour arriver à 100 gigawatts et permettra à la sonde ultralégère d’atteindre la vitesse de 161 millions de kilomètres par heure.

Moins de 30 ans pour atteindre Alpha du Centaure

Ce dispositif permettrait d’envoyer un groupe de nano-vaisseaux explorer une étoile proche, afin d’augmenter les chances que l’un des vaisseaux survive au voyage.

Breakthrough Starshot : Stephen Hawking travaille sur un vaisseau interstellaire

Dans un premier temps ces nano-vaisseaux seraient envoyés au delà d’Alpha du Centaure, le système d’étoiles le plus proche du Soleil, situé à 4,4 années-lumière de la Terre qu’ils atteindraient donc en moins de 30 ans, et nous recevrions les résultats de cette exploration 5 ans plus tard.

Des nano-vaisseaux qui pourraient remplacer ceux déjà envoyés en exploration spatiale aujourd’hui

Cette technologie pourrait également nous servir à explorer un système solaire. La légèreté de ces vaisseaux serait un gros atout pour explorer plus rapidement notre système solaire avec des coûts très réduits par rapport à celui des sondes actuelles.

Sonde Venus Express
Sonde Venus Express

Si le projet réussit, les progrès réalisés en miniaturisation des composants électroniques pourraient d’ailleurs rapidement trouver des applications industrielles plus terre à terre.

Il y a bien sûr des obstacles techniques tels que la construction de lasers assez puissants pour pouvoir propulser cette « voile interstellaire » ou l’établissement de moyens de communication à travers l’immensité de l’espace interstellaire.
Mais Yuri Milner est confiant :
Pour la première fois dans l’histoire humaine, nous pouvons faire plus que regarder les étoiles.
Nous pouvons les atteindre.

Vidéo : conférence de presse de lancement de Breakthrough Starshot

Et vous êtes-vous prêt à « toucher les étoiles » ? Que pensez vous de ce projet ?

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+
Le Japon aura bientôt des trains invisibles

Fermer