Jeudi 23 Mars 2017

Black Mirror Saison 3 : la série culte ressucitée par Netflix

Thibault Castan Boissy
30/10/16
Thibault Castan Boissy

Black Mirror fait partie de ces séries cultes qui ne laissent pas indifférent. En seulement 2 minuscules saisons de 3 épisodes et un épisode spécial Noël, cette série britannique a marqué les esprits.

Black Mirror, la série culte à voir

Black Mirror : une série culte

C'est un véritable OVNI, on a du mal à la présenter aux non-initiés, parce qu'on ne sait jamais par où commencer, car elle ne ressemble à aucune autre. Elle n'est pas "feuilletonante", c'est-à-dire qu'aucun épisode ne se suit, aucun personnage n'est récurrent et les mises en scènes ne se ressemblent pas.

Black Mirror, la série culte à voir

C'est comme une anthologie d'histoires étranges découvertes par hasard qui nous accroche car on comprend vite que l'originalité et les surprises sont au rendez-vous. C'est un recueil de nouvelles d'anticipation qui, l'air de rien nous touche profondément.

Chaque spectateur s'y reconnait ou peut identifier des comportements actuels. Les évolutions plausibles des technologies et leurs dérives sont explorées jusqu'au bout, parfois jusqu'au malaise pour le spectateur.

La thématique de notre rapport à la technologie est le véritable lien entre toutes ces histoires. Le Black Mirror est cet objet du quotidien sur lequel nous avons les yeux rivés. Cet écran noir de notre smartphone, de notre ordinateur ou celui de notre téléviseur, qui est entré dans nos vies et la modifie profondément.

Black Mirror, la série culte à voir

Black Mirror : une série d'auteur(s)

Créée par Charlie Brooker, il en a écrit, ou co-écrit, tout les épisodes. On sent les préoccupations du scénariste transpirer dans chaque histoire. Malgré la diversité des intrigues, on ressent une véritable cohérence dans la construction de la série.

Et comme un auteur de science fiction laisse un illustrateur s'approprier son oeuvre, Brooke fait la même chose avec les réalisateurs qu'il choisit. Chacun d'eux interprète le script comme il le souhaite et met en valeur l'intrigue par une mise en scène adéquate. Adieu les bibles qui formatent l'esthétique et la réalisation, cultiver la différence entre chaque épisode donne une vraie fraîcheur de visionnage.

Black Mirror, la série culte à voir

Dans la grande tradition de la télévision britannique, la seconde saison de Black Mirror aura droit à un épisode spécial Noël d'1h13, qui mérite,  aurait presque mérité une diffusion en salle aux vues de ses qualités.

Brooker fait aussi des choix variés dans sa sélection de réalisateurs. D'artisans confirmés dans de la télévision britannique ayant déjà travaillés pour des institutions comme Docteur Who ou Sherlock, il recrute aussi de jeunes réalisateurs sortant de séries plus trash comme Skins ou Misfits.

Il fera la même chose avec la troisième saison qui, cette fois, bénéficiera de six épisodes. Les jeunes réalisateurs de 10 Cloverfield Lane et Eden Lake côtoient Joe Wright (Pan 2015, Hanna).

Recherche casting pour personnages complexes

Cette liberté de ton et d'écriture a su séduire un casting solide et hétéroclite, ayant un gros background télé. Ce genre d'histoire repose souvent sur des postulats casse-gueule, d'où la nécessité de réunir des acteurs qui arriveront à donner vie aux situations avec simplicité et émotion.

Si vous êtes un habitué de séries britanniques, vous savez que les acteurs ont un niveau de jeu supérieur aux acteurs français. Même supérieur aux américains si j'ose dire. Pas de vedettes, à part quelques exceptions. Ce sont surtout des visages connus mais pas encore très identifiables par le grand public.

Black Mirror, la série culte à voir

On peut citer Rory Kinnear (Penny Dreadfull), Toby Kebbell (Warcraft, les 4 fantastiques), Jessica Brown Findlay (Downton Abbey), Rupert Everett (le mariage de ma meilleure amie) et Jodie Witthaker (Broaschruch) pour la saison 1. Et ça continue pour la saison 2 avec  Jon Hamm (Mad men), Domhanll Gleeson (Star Wars 7,  Ex Machina), Hayley Atwell (Captain America, Agent Carter) Oona Chaplin et Natalia Tena, toutes deux de Games of Throne.

Black Mirror, la série culte à voir

Pour la troisième saison, Netflix oblige, beaucoup plus de comédiens américains débarquent.

Ainsi Bryce Dallas Howard (Jurassic World) apparait en insta-addict pathétique, ou Mackenzie Davis révélé par Halt Catch and Fire, qui reste dans l'univers geek et scientifique, après Seul sur Mars.

Black Mirror, la série culte à voir

De la science-fiction du quotidien

La série interroge constamment notre utilisation de la technologie, ses dérives possibles et surtout dramatiquement probables. Car c'est là où est le véritable malaise qui imprègne cette série, on se sent concerné. Black Mirror représente de la science fiction de haut niveau, mais ne ressemble pas à ce que l'on en attend. Ces petites histoires racontent beaucoup avec peu de personnages. Les intrigues s'inscrivent dans un quotidien contemporain ou un futur proche. Elles sont comme des avertissements lancés du futur.

Black Mirror, la série culte à voir

L'année dernière la série est devenue prophétique, avec le scandale "Piggate", à savoir David Cameron qui avait mis son pénis dans le museau d'un cochon mort. Cela peut sembler complètement fou mais cela se rapprochait bizarrement du pitch du premier épisode de la premier saison.

Black Mirror, la série culte à voir

Black Mirror incarne à elle seule ce que devrait être la science-fiction. Car qu'est ce que l'anticipation ? Si ce n'est de nous permettre de prendre conscience des problématiques de la société dans laquelle nous vivons. On espère qu'un succès de cette série inspirera de nouveaux auteurs et surtout des diffuseurs à sortir des sentiers battus et proposer de nouvelles séries aussi originales. On a peu d'espoir en voyant que même HBO n'arrive pas à remaker Utopia avec David Fincher.

Black Mirror, la série culte à voir

Netflix accueille désormais Balck Mirror depuis le 21 octobre, après l'avoir acheté à Channel 4 en 2015.
Après les 7 épisodes diffusés en 2011 et 2012, en voici six nouveaux à disposition. Une nouvelle preuve de la qualité éditoriale de Netflix, alors qu'ils pourraient eux-même être le sujet d'un épisode avec son célèbre algorithme qui analyse les goûts de tous les utilisateurs. C'est peut-être pour la 4 ème saison...

DOSSIERS
Planning complet Séries TV

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

netflix

black mirror saison 3 diffusion vf

  Laisse un commentaire

Publisher Google+