Samedi 27 Mai 2017

Beelzebub : des bad boys et un bébé démon

Mon gros coup de coeur du moment s’appelle Beelzebub. Au programme des idiots déjantés, des combats de rue et une vision totalement loufoque du monde démoniaque. Si vous aimez les animés matures ou poétiques surtout passez votre chemin ! Dans Beelzebub on ne se prend pas au sérieux, on se fracasse la gueule pour rigoler et on amuse bébé démon à coup de grenades made in l’Enfer.

poster_6508

Avoir des responsabilités quand on est irresponsable

Oga Tastumi est élève au lycée d’Ishiyama, le pire repère de délinquant de la ville. Un jour, alors qu’il se bat avec une bande de gros bras, Oga aperçoit un homme flottant sur l’eau. Il décide de le ramener sur la rive, mais ce dernier s’ouvre soudain en deux et libère un étrange bébé qui se prend immédiatement d’affection pour le délinquant. Très vite, Oga apprend que le bébé  n’est autre que le Fils du roi des Démons. Le jeune homme voudrait bien mettre fin à cette relation, seulement voilà, dès que Beelzebub se met à pleurer, il électrocute toute personne se trouvant autour de lui.

Oga va donc se mettre en quête d’un nouveau parent de substitution pour le bébé, un parent qui devra être plus fort qu’Oga lui même pour assumer cette charge. Une tâche qui sera loin d’être facile pour le jeune homme que les autres élèves du lycée appellent L’Ogre Tueur.

Beelzebub, ou comment vulgariser les Enfers

Vous l’aurez compris avec ce résumé, ça vole pas très haut mais c’est original et surtout très drôle. Je dois bien avouer que les graphismes n’ont rien d’exceptionnel. En revanche je trouve le personnage d’Oga vraiment réussi. En fait c’est essentiellement grâce à lui que l’alchimie de l’anime fonctionne autant. Un type simple, ultra-fort et plutôt séduisant (pour peu qu’on ait un faible pour les bad boy enragés), il est le moteur de l’histoire.

444798

J’ai apprécié la manière dont le monde démoniaque se mêle dans le monde moderne. Quand Beelzebub reçoit des jouets de la part de son père (le roi des démons), il s’agit la plupart du temps d’objets de torture ou de petits monstres hargneux. Juste de quoi pimenter le quotidien d’Oga et nous faire mourir de rire (le sixième épisode notamment où j’ai failli me faire pipi dessus).

Beelzebub est licencié par Kazé et est disponible en VOD. Si vous aimez les grosses bastons et les histoires décalées je vous conseille d’aller y jeter un oeil. Vous m’en direz des nouvelles !

DEMON DE BEBE DIGJE

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

  Laisse un commentaire

Publisher Google+