Mercredi 24 Mai 2017

Supergirl pourrait bien être une bonne série finalement

Entre des premières photos peu convaincantes et les vantardises de ses producteurs, qui iront jusqu'à faire « fuiter » crânement le pilote sur internet cet été, récoltant du coup un paquet de critiques bien méritées, la nouvelle série luxueuse de CBS «Supergirl» semblait mal partie.

Une cape, pourquoi ?

De ce pilote justement, on retenait une série bavarde au ton plus proche de la sitcom pour ados que de la noirceur d’un Arrow, des faiblesses de scénario criantes, comme :

  • le fait que les personnages secondaires « à la Friends » connaissent tous le secret de Kara Zor-El au bout d’une heure
  • la ficelle du personnage « que personne ne reconnaît » car elle met des lunettes et prend l’air empotée
  • sans oublier l’habituelle tentative de faire moderne, en faisant du petit photographe rouquin Jimmy Olsen un grand black musclé

Mais il y avait aussi Melissa Benoist, fraiche et drôle dans le rôle de Supergirl, des effets spéciaux plutôt haut de gamme (pour de la télé, entendons-nous bien), malgré une intro sur Krypton particulièrement « cheap », sans oublier un certain nombre d’intrigues assez prometteuses, comme l’origine des super-vilains dans la série, l’existence du D.E.O, ce service de l’armée qui suit les affaires « extra-terrestres » (et donc Supergirl) de près... un peu comme le U.N.I.T. dans Doctor Who.

Enfin, le costume est moins pire que prévu, même si l'aspect final « bien fermé jusqu'au cou » renforce l'impression d'une série prévue pour être inoffensive et familiale.

Finalement, supergirl sera-t-elle une bonne sÉrie ?

On arrête de parler chiffons

Curieusement, le deuxième épisode est plutôt meilleur que le premier. Plus dynamique, moins bavard, corrigeant certains problème du pilote, en blaguant ouvertement sur le fait que tout le monde a l'air d'être "au courant" du secret de l’héroine, par exemple. Les effets spéciaux sont toujours toujours agréables (pour de la télé, encore une fois) et surtout, toutes les intrigues se développent sans temps morts, en particulier les éléments liés aux super-vilains de l'histoire, avec une (petite) révélation digne d’un cliffhanger de milieu de saison.

https://www.youtube.com/watch?v=kc5H6zLvJ44

C’est aussi un épisode très drôle, où Kara se rend compte qu’elle n’est pas encore très douée en super-héroisme et demande donc à ses « amis comme dans Friends » (voir plus haut) de la coacher un peu pour faire moins de dégâts.

Même Callista Flockheart (cette sacrée vieille Ally McBeal) est meilleure dans son rôle de patronne de presse limite sociopathe que dans le pilote.

Enfin, c’est une spéculation, mais une scène rapide en fin d’épisode laisse à penser qu’un autre alien bien connu de l’univers DC Comics a peut-être infiltré le D.E.O, ce qui rendrait l’intrigue encore plus riche…

Attention de ne pas se casser un ongle

Si la qualité de l’écriture et l’aspect visuel de ce second épisode parviennent à être maintenus sur toute une saison, cette série de prestige CBS plutôt coûteuse pourrait finalement tenir les promesses et réconcilier en partie les fans. Mais il est trop tôt pour le dire, pour le savoir, il faut la suivre dès maintenant !

Au passage, DC Comics commet à nouveau la même erreur et cette Supergirl de CBS n’est liée ni à Arrow ni à The Flash sur CW, pas plus qu’aux univers des films de Batman et Superman.
Le malheureux concurrent de MARVEL loupe encore le coche d’un univers commun à l'écran, partagé par tous ses personnages.

NDLR : les 2 Quicksilver différents de X-Men First Class et Avengers 2 on en parle ou pas ?

DOSSIERS
22/05  Supergirl S02E22
Planning complet Séries TV

Cet article t'a plu ? Partage-le avec tes amis !

  Laisse un commentaire

Publisher Google+