Samedi 21 Octobre 2017

Alphabet, la nouvelle holding de Google

Google ne sera plus « juste » Google, mais va devenir une filiale d’Alphabet.

Alphabet : qu’est ce que c’est ?

Alphabet

C’est le nom de l’entreprise qui va regrouper toutes celles liées à Google. Sa création a été annoncée par Larry Page, le co-fondateur de Google, qui devient le CEO d’Alphabet. Sergei Brin, le second co-fondateur en devient le Président.

Alphabet devrait rassembler, à terme, toute une panoplie d’entreprises, donc au moins 26 correspondant aux letttres de l’alphabet.

Les technologies cachés dans Alphabet

A, bien sûr, pour Alphabet, la société mère qui donnera une nouvelle impulsion, notamment au niveau des sciences. B pour Boston Dynamics, une société rachetée par Google l’année dernière, qui construit des robots très avancés. Le C est pour Calico, dans laquelle sont dépensés des centaines de millions de dollars pour combattre la neurodégénérescence et le cancer.

Les autres lettres regroupent des services connus ou non : Youtube, Google Earth, Deepmind, Hangouts, Fiber, QUIC protocol, pour n’en citer que quelques uns.

Alphabet, le nouveau « supérieur  » de Google

Restructuration de la maison Google

Google s’allège donc, même s’il continue à rassembler des choses variées comme Android, le moteur de recherche, la messagerie… Cette restructuration va néanmoins permettre une diversification des activités, comme l’explique Larry Page sur la page Alphabet. La priorité ? Les biotechnologies, et la santé, notamment la lutte pour le cancer et alzheimer.

Cette refonte va également permettre d’augmenter les performances de chaque ramification. Un dirigeant pour chaque branche, avec une indépendance qui devrait permettre à chaque pôle de prospérer.

Larry Page et Sergein Brin
Larry Page (à gauche) et Sergei Brin, CEO et Président d’Alphabet

Alphabet : nouveau projet ou manipulation financière ?

Evidemment, quand on sait qu’Alphabet va remplacer Google à la Bourse, il y a de quoi s’interroger. Est-ce vraiment une volonté de diversifier ses activités, ou est-ce une manipulation financière ? Ou un peu des deux ? Le débat est ouvert.

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+