Samedi 21 Octobre 2017

80 Days : le tour du monde en casse tête

Le fameux roman de Jules Verne, Le tour du monde en 80 jours a été adapté de nombreuses fois. On en a mangé à toutes les sauces mais sous la forme d’une application apple c’est une première. L’histoire bien connue est placée en background tandis que s’enchainent les tableaux de casses têtes aux couleurs des pays traversés par les héros.

80 Days : le tour du monde en casse tête


Le superbe design nous fait voyager au 19eme siècle. Phileas Fogg a pour mission de récupérer tout un tas d’objets qui se sont cachés dans des casses-têtes. Le principe est simple : Il y a plusieurs pièces, de différentes couleurs, qu’il faut regrouper afin de les faire disparaitre.

80 Days : le tour du monde en casse tête

Le but est de faire glisser les morceaux d’objets disséminés un peu partout en dehors du tableau afin de pouvoir les récupérer et de finir de les assembler. Plusieurs éléments viennent compliquer l’exercice, comme les pièces glacées, ou les rochers.

80 Days : le tour du monde en casse tête

D’autres objets, au contraire, viendront vous aider à vous libérer au plus vite des situations les plus complexes. A vous de finir chaque tableau avec le maximum d’étoiles et de résoudre les petits puzzles glissés de temps en temps dans le jeu.

J’aime?

Les dessins et le design dans son ensemble sont  vraiment agréables à l’oeil. De plus, la version gratuite permet de se faire un solide avis sur le jeu avant de proposer sa version complète à 2,39 €.

J’aime moins

?Le concept du casse tête en soit n’est pas très original bien que j’ai tout de même apprécié le jeux. Les éléments, censés nous handicaper pendant le jeu, étaient d’une grande banalité et sans réel rapport avec l’histoire contrairement à tout le reste.

80 Days est un jeu sympathique qui plaira sans doute aux néophytes.
Quant aux experts du genre, il se peut qu’ils soient légèrement déçus même si cette application est particulièrement jolie et bien réalisée.

DOSSIERS

Cet article t'a plu ? Suis-nous sur Facebook

  Laisse un commentaire

Publisher Google+